UA-46535381-1

Moov’in Paris, est-ce le service idéal ?

Article publié le 3 avril 2019 par rubrique Actus, Essais, Renault et 5830 visites

Alors que voiturelectrique.eu a réalisé plusieurs essais de la Zoé, nous prenons le volant d’une Zoé 40 kW qui fait partie du parc du service Moov’in Paris porté dans la capitale par Renault et ADA.

Tout d’abord, la souscription est aisée, une simple application, IOS et Androïd, la photo recto verso de son permis de conduire et de sa pièce d’identité, l’inscription d’une carte de crédit et le tour est joué. Aussi simple que d’acheter une baguette de pain.

Combien ça coute ?

Pas d’abonnement comme c’était le cas avec le service Autolib’, pas de stations ni de recharges à gérer, les voitures sont disponibles dans les rues et louées pour 0,39 € par minute et avec 10 minutes imposées. Pas de frais de stationnement puisque les Zoé sont stationnées en voirie et que la ville de Paris exonère les voitures électriques de frais de stationnement.

Comment ça marche ?

L’application est bien faite, une carte propose les voitures disponibles dans votre secteur, il suffit de la réserver et de rejoindre la voiture en moins de 15 minutes. Une fois près de la voiture, l’appli demande d’aciver le bluetooth du téléphone, une clé apparait, il suffit d’appuyer sur l’écran pour déverrouiller la Zoé. (Voir ci-dessous). On retrouve le niveau de batterie, l’autonomie, l’immatriculation). Ensuite, tout va très vite, pour prendre la route, il faut déclarer les éventuels dégâts et autres rayures en faisant des photos toujours via l’appli. La location commence.

La Zoé est comme neuve !

Certes, la notre avait 495 kilomètres au compteur, mais tout de même, son état de propreté intérieur était irréprochable ! On est loin de ce que nous avons pu connaitre avec les Bluecar d’Autolib’.

Restituer la voiture

Il faut faire attention de rester dans la zone bleue de l’application. C’est à dire Paris Intra-muros et Clichy (92). Nous n’avons pas testé la sortie de zone, mais il est certain que l’on ne pourra pas mettre un terme à la location si la voiture est stationnée en dehors.

Une fois stationné tout est aisé. Certes, il faut faire des photos de tous les angles, avant, arrière, sièges avant, arrière, c’est seulement une fois les images chargées que la location prend fin. Dans notre cas, le transfert n’a pas fonctionné, mais la fermeture de la voiture via l’appli a mis fin à la location. Le tout est confirmé par mail avec envoi de la facture. Rien à dire.

Pour conclure, nous dirons que le service est en devenir, les bases sont bien là, efficaces, mais il va falloir étendre la zone au moins jusqu’a l’intérieur de l’A86 car le trafic de la capitale ne permet pas de rendre compétitif la voiture par rapport au métro. On apprécie l’agrément de la Zoé (lire l’essai) et surtout sa propreté. A noter, l’application permet la réservation des locations de plus de 4 heures avec le réseau ADA.

Voir aussi, pour aller plus loin : Free2Move



1 Responses

  1. C’est une bonne alternative a autolib, le seul bemol, est une consigne qui n’est pas toujours appliquée : ne pas rendre la voiture en stationnant sur une borne Paris recharge ( ex borne autolib ) ou Belib, sans se recharger, car cela bloque un des rares emplacement que d’autres vehicules électriques pourraient avoir grand besoin. Une place « paris recharge interdite est reconnaissable a son voyant vert allumé. Il reste plus de borne de ce type non remises en service que les autres!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site https://voiturelectrique.eu