Belib à Paris, Station Total à La Défense : « Total » ment  à côté de la plaque !

Article publié le 11 décembre 2021 par rubrique Actus, Guide des chargeurs et superchargeurs et 11450 visites

Nota : Pour rédiger cet article, nous avons sollicité le service communication de Belib qui n’a jamais donné suite à notre demande. 

A l’heure ou le groupe Total rebaptisé récemment Total Energies a repris la concession des ex-stations Autolib, l’un des nombreux fiascos de la mairie socialiste Parisienne, alors que le géant pétrolier annonce vouloir se développer dans l’énergie électrique, (il n’est jamais trop tard pour bien faire …) c’est après quelques mois d’utilisation régulière que nous vous devons ces quelques lignes.

Tout d’abord, il faut bien admettre que les bornes installées sont très adaptées à l’usage : Une T2 7kW et une prise Shuko, parfait pour les anciennes voitures qui ne sont pas toutes acceptées par le système, ou les scooters qui chargent avec une prise traditionnelle. C’est 1800 bornes qui sont prévues. A noter que Total reprend également la gestion et l’exploitation des stations rapides Belib déjà existantes.

La gestion, c’est bien la que la chose coince pour le groupe Total. En terme d’expérience utilisateur, il suffit de badger pour ouvrir la petite trappe ou pour activer la prise T2. Mais ensuite, pour suivre sa recharge à distance, l’application IOS est pauvre et totalement inefficace. Bugs, informations non conformes, il faut saisir son mail et son mot de passe à chaque connexion, on voit bien que le géant ne sait pas y faire, c’est dommage et peu conforme à l’image que veut donner le groupe en matière d’innovation.

Un système de réservation a été mis en place via l’appli, là encore, le système est peu efficace et néanmoins facturé systématiquement 0,75 €… Plusieurs fois, nous avons réservé et la place choisie étant déjà occupée, impossible de stationner. Il faut alors contacter le centre d’appel par téléphone pour demander le remboursement.

Enfin, alors que la ville de Paris à mis en place un système électronique pour verbaliser les stationnements illicites, rien n’est fait pour préserver les places Belib des voitures thermiques ou voitures électriques non branchées … Il est vrai que le système n’est pas accessible sans badge, une utilisation via CB inciterait les utilisateurs à brancher leur voitures, mais ce n’est pas possible …

Entre thermiques et électriques non branchées … peu de place pour ceux qui en ont besoin !

Pour conclure, Total doit pouvoir mieux faire, la ville de Paris aussi en procédant à l’enlèvement des voitures thermiques et autres VE non en charge.  Du point de vue des tarifs, c’est cher, très cher au delà des deux heures de stationnement. Plusieurs abonnements permettent à chacun de choisir la formule qui convient à sa situation.

A La Défense (92), au pied de la tour Total, siège social de la firme cotée au CAC40, une station flambant neuve est ouverte exclusivement aux VE. C’est émouvant d’y rentrer, les poste de charge annoncent 170 kW, il y en a plusieurs bien sur, comme si nous étions dans une station de carburant. Une boutique est installée pour patienter le temps de la charge. 

Quelle ne fut pas notre déception de voir qu’une borne sur deux est indisponible (lors de notre visite du 10 Décembre dernier). Les bornes sont mal organisées, on ne peut pas mettre deux voitures de front, certains véhicules doivent se stationner à l’envers, … Bref on ne peut malheureusement pas compter sur cette station  si l’on est un peu pressé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site https://voiturelectrique.eu