E-born, e projet colossal sur la mobilité électrique

Article publié le 20 mai 2016 par rubrique Actus et 7070 visites

Près d’un millier de bornes électriques seront installées dans 5 départements du Sud-Est d’ici fin 2017, es départements concernés sont l’Ardèche, la Drôme, l’Isère, la Haute-Savoie,et les Hautes-Alpes.

Le projet ambitieux baptisé «E-born», sera le plus grand réseau de ce genre en France. La Société SPIE se chargera du déploiement et l’exploitation des 882 bornes de recharge.

L’objectif …
L’Etat et 5 départements du Sud-Est ont parié sur l’avenir. L’objectif avec «e-born» est de permettre aux conducteurs de voitures électriques et hybrides de traverser les cinq départements mentionnés plus haut sans aucune rupture d’énergie. Tant que le nombre de voitures électriques n’augmentait pas considérablement, les pouvoirs publics comme les opérateurs privés restaient timides s’agissant d’installer des bornes sur les bords de routes. Aujourd’hui, il ne peuvent plus dire que la demande n’existe pas car le marché de la voiture électrique et hybride se développe à grande vitesse, et se porte plutôt bien en France.

D’où vient l’idée ?
L’idée du projet est né il y a 2 ans, lorsque l’Etat a demandé aux différents départements de France de participer activement à l’immense dossier de la transition énergétique.

Le déploiement du projet «e-born»
SPIE Sud-Est, filiale régionale du spécialiste du génie électrique, et cinq syndicats départementaux d’énergie vont travailler main dans la main afin de déployer les 882 bornes de recharge de véhicules électriques dans les départements de la Haute-Savoie (250, dont quatre rapides), de l’Isère (305), de la Drôme (115, dont une rapide), de l’Ardèche (132) et des Hautes-Alpes (80, dont onze rapides). Le contrat de SPIE Sud-Est comprend la fourniture et l’installation des bornes, mais aussi leur exploitation, supervision et maintenance. Selon Olivier Moinet, chef de service réseau au sein de SPIE Sud Est «Il y a deux types de bornes principaux qui seront installées, essentiellement des bornes de recharge «accéléré» et quelques bornes de recharge «rapide». Les bornes dites «rapides» peuvent en moins d’une demi-heure recharger 80% de la batterie d’un véhicule, les autres sont sur des durées un peu plus élevées».

Un œil sur l’Ardèche…

En Ardèche précisément, le projet «e-born» est porté par le Syndicat Départemental d’Energie de l’Ardèche (SDE 07). «Lorsque toutes les bornes seront installées, il y en aura davantage que des stations-services, un utilisateur ardéchois de voiture électrique ou hybride n’aura alors plus aucun risque de tomber en «panne sèche» où il se trouve sur le département», précise Julien Caronnet, responsable pôle énergie du SDE 07.

Le coût des installations?

Le prix d’une borne de recharge est d’environ 13 000€, signalétique comprise, sans compter la maintenance évaluée entre 1000€ et 1500€ par an. Sur cette somme, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (Ademe) prend en charge 6000€, et le SDE 07 s’acquittera de 50% de la somme restante.

Notre boule de cristal nous dit que cette initiative va surement faire exploser les ventes de véhicules électrique et hybride sur le territoire national.

Tags : , , , ,

1 Responses

  1. Bornes de quels types ? Mormales ? Accélérées <23 kwh ? ou Rapides

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A propos de