UA-46535381-1

Virvolt, un turbo dans votre vélo !

Article publié le 16 mai 2019 par rubrique 2 & 3 roues, A la Une, Actus, Virvolt et 7440 visites

Nous voilà rendu dans un endroit surprenant, hors du temps, situé en plein centre de Paris entre l’Assemblée Nationale et le Musée d’Orsay, le hangar et les bureaux de la société Virvolt.

Voici trois jeunes (Mehdi, Guillaume et  jérôme) qui viennent de s’installer, après une levée de fonds, ils développent depuis 3 mois une activité de transformation d’un vélo traditionnel en vélo électrique. Il leur a fallu plusieurs années de développement, sans se rémunérer bien sur, rédiger des spécifications techniques, un cahier des charges pour faire fabriquer un kit complet d’électrification. Que des produits de qualité, étanches bien sur, batteries haut de gamme lithium-ion (Samsung).

Certes, ils ne sont pas les seuls à avoir eu cette idée, nous avons déjà eu l’occasion d’essayer un système de motorisation de vélos, en Auvergne, (lire l’essai), mais Virvolt propose un système abouti jumelé à un service complet de pose et de maintenance en plein cour de Paris.

Cette technologie est à présent éprouvée, elle permet à des centaines de cyclistes parisien d’utiliser des vélos transformés.

Comment ça marche ?

Très simplement, l’atelier récupère votre vélo et en moins de 72 heures (généralement 24 heures) la transformation est effective.

La roue arrière est changée par la roue moteur avec des rayons renforcés, la batterie( 13A/h – 36V) est installée au choix sur le porte bagage ou sur le cadre à l’avant, pose du capteur de pédalage, l’électronique est réduite à sa plus simple expression (un boîtier sur le guidon), le tout installé avec un câblage et une connectique étanche  (ça vaut mieux sur un vélo).

Essai Parisien 

Lors de notre essai, nous remarquons que le moteur se met en marche après 1 tout et demi de pédalage, cela permet une réelle économie de batterie lors des démarrages fréquents en ville. 

Pour palier à cela, Virvolt a inventé une gâchette sur la droite du guidon qui permet la mise en route instantanée du moteur, comme sur une mobylette ! C’est malin et terriblement efficace.

A noter que les poignées de frein sont remplacées dans le kit, elles disposent d’un potentiomètre qui coupe instantanément le moteur lorsque l’on freine. Ça vaut mieux !

Coté prix

2 kits sont disponibles, on débute à 730 euros TTC pour une électrification classique, moteur 350W bridé à 250w, batterie 36v 13 A/h et pour les plus téméraires, prévoir 1 200€ pour une électrification puissante, moteur 1000w, bridé à 250w, 48v 13A/h. 

Coté autonomie

80 kms sont annoncés par Virvolt (non testé) pour le kit 1 et 60 kms pour le kit 2.  (Plus de détail ici). 

L’ensemble laisse une bien bonne impression, tant visuellement que techniquement.

Un autre kit a été développé sur une base de moteur pédalier de 250w à 750w, avec des prix compris entre 900 et 1200€. 

Afin de palier à l’achat tous les 4 ou 5 ans d’une batterie neuve, Virvolt re-conditionne toutes les batteries au lithium. Il suffit d’ouvrir la batterie et de remplacer les cellules usée par des neuves, avec un large choix de capacité. Ainsi Virvolt casse clairement les prix par 2 des batteries neuves !

Pour conclure, on regrettera peut être l’important poids de la batterie d’origine prévue dans le kit, mais il n’y a pas de secret, pour avoir 80 Km d’autonomie, il faut une grosse batterie. A noter qu’il est possible de demander une batterie plus légère avec moins d’autonomie.



1 Responses

  1. L’article sur la société VIREVOLT est très intéressants mais il y a hélas, 2 erreurs dans les UNITÉS;
    – Unité de puissance –> C’est le « watt » abréviation « W » en majuscule car c’est le nom d’une personne (James Watt). L’autre unité est le « cheval », abréviation « ch » en minuscule
    – Unité de longueur –> C’est le « kilomètre », abréviation « km » en minuscule car « kilo » est un préfixe.

    Dans un article technique, il est important d’utiliser les bonnes unités. Sinon, l’article perd toute crédibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu