Le JetBaïk : un tricycle électrique de fabrication française pour se déplacer autrement

Article publié le 3 août 2016 par rubrique Actus et 7100 visites

L’un des piliers de la stratégie de la jeune pousse JetBaïk est de diversifier l’offre de mobilité, et avec son tricycle électrique du même nom on peut dire qu’elle a visé juste. Doté d’un toit, d’un coffre, et d’un siège passager, il vous laisse imaginer plusieurs usages possibles. Les utilisateurs sont bien sûr invités à pédaler sur les pistes cyclables sans contraintes.

 Candidate à la première édition des Prix de l’Innovation urbaine organisée à Lyon le 20 mai dernier, le tricycle JetBaïk a été présenté comme un moyen de transport vert disponible uniquement sur commande. Créé à Villetaneuse par un groupe de jeunes diplômés, le tricycle est un allié pratique pour vos trajets au quotidien.

Une mobilité plus pratique

Le tricycle convient à ceux qui ont envie de délaisser la voiture pour pédaler autrement. Lors de sa première présentation en 2015, une des créatrices du concept a dit la chose suivante « On nous encourage à délaisser la voiture. Mais le vélo est parfois dangereux car il n’y a pas toujours de pistes cyclables. Et puis, ça n’est pas toujours pratique quand on a des choses à transporter. Je pense que notre JetBaïk est chaînon manquant entre le vélo et la voiture ».

Une conception bien pensée

Son toit permet une utilisation par tous les temps et son coffre permet de transporter du matériel ou ses courses. Côté usage, il est très innovant par rapport aux vélos électriques disponibles sur le marché. Son pare-brise est fabriqué à partir de polycarbonate et le toit est fait en une matière souple. Les concepteurs ont fait attention de ne pas employer des matériaux lourds mais pouvant supporter une charge d’environ 250 kg au maximum. Le cadre du tricycle en gris a été fabriqué à la main, mais les usagers ont la possibilité de le personnaliser par d’autres couleurs en option.

Capture d’écran 2016-08-03 à 15.28.50

Sa motorisation est remarquable, soit de 250 W, conformément aux normes européennes des vélos à assistance électrique. Doté d’une batterie amovible Lithium 36V/17A qui assistera l’usager dans son pédalage, le tricycle est capable d’atteindre la vitesse maximale de 25km/h.

Une start-up sociale et française

Le JetBaïk est le fruit de deux ans de travaux et de recherches pour offrir aux usagers une alternative propre, polyvalente et fun. Soulignons également que la start-up a voulu que sa création reste 100% française. Ainsi, une main d’œuvre française et issue de toutes les diversités a été employée pour le projet du JetBaïk. Les concepteurs rappellent qu’ils se voient comme une entreprise d’insertion, ne fermant pas la porte aux profils issue de la diversité.

Pour l’instant le JetBaïk est affiché au prix de 4 900 € (hors taxes). Les subventions à l’achat ne sont pas déduites, elles peuvent aller jusque 400€ dans certaines communes comme Paris (subvention achat VAE).

Source Photos : jetbaik. com

Tags : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu