L’hybride par Suzuki sur la Swift 2017 : essai

Article publié le 11 octobre 2017 par rubrique Actus, Essais, Hybrides, Suzuki et 14220 visites

Les générations de Swift s’enchaînent depuis plusieurs décennies de modèles différents et la version 2017 est proposée pour la première fois en version hybride, enfin, il conviendra de parler d’une voiture thermique à assistance électrique, un peu comme un vélo électrique qui n’avance que si l’on pédale ou une direction assistée.

Pour ainsi dire, l’hybride n’est pas une option chez Suzuki, l’hybride (système dénommé SHVS) déjà essayé sur la Baleno est repris en tout points sur la version 2017 de la petite Swift et le tout est pas mal réussi.

Coté design, Suzuki fait mieux que pour sa Baleno, la voiture est bien proportionnée, elle passe partout et ne se différencie pas particulièrement de la concurrence. Avec une longueur de 3,83 mètres, elle trouvera facilement sa place de stationnement tout en permettant d’accueillir aisément 4 adultes. A noter l’ouverture des portes arrières est masquée sur le bord de la vitre littérale, malin et joli. 265 litres de capacité de coffre arrière, tout à fait acceptable.

Elle a tout d’une grande !

Système multimédia avec écran tactile, sièges chauffants, système de régulation de vitesse adaptatif (selon le trafic et le véhicule devant vous), lane assit pour ne pas risquer de s ‘endormir au volant, et même un système d’assistance au freinage en cas de fort ralentissement (capteur radar, caméra monoculaire et capteur laser). La voiture est donnée pour 180 km/h de vitesse maxi, à 110 ou 120 km/h, le comportement est tout à fait agréable, tant du point de vue du confort ressenti que de la suspension et de la tenue de route.

Tout est de bonne facture, même si la qualité des finitions n’est pas des plus heureux, l’ensemble est sobre et efficace.

La voiture essayée ( Version 1,2 Dualjet Hybride à double injection 90 ch) est tout à fait agréable, boite 5 vitesses manuelle, à noter que la BVA n’est pas proposée sur la version Hybride. Suzuki propose une version 111 ch avec le 3 cylindres Boosterjet en version hybride.

Techniquement, une nouvelle plateforme particulièrement légère (un total de seulement 840 kg soit 120 kg de moins que la version précédente), de bonnes performances, tout en silence, le moteur Dualjet est très silencieux en version hybride, la boite 5 vitesses (manuelle) est optimale, même si l’on préfère à ce jour les boites automatiques …

La direction est précise, le rayon de braquage parfait pour la ville et sur route et autoroute, la perception de tenue de route est bonne.

Pour conclure, ce n’est pas une clio, mais c’est plus grand qu’une Twingo. C’est sans doute un peu moins abouti qu’une 108 de Peugeot, mais c’est une voiture hybride. Certes peu d’électrique et en tout cas pas suffisamment de batteries pour faire avancer la voiture sans l’aide du moteur thermique, mais c’est un bon début pour Suzuki dans l’univers de l’électrique.

Prix : 16 490 € pour la version 1,2 SHVS et 17 690 € pour la version 1.0 Boosterjet SHVS

5 Responses

  1. Vous parlez d’une version « 66 cv » et « 82 cv » ce qui hélas ne veut rien dire!

    En France, il existe 2 UNITÉS de puissance;
    – UNITÉ OFFICIELLE, le « kilowatt », abréviation « kW » avec « k » minuscule et « W » majuscule
    – UNITÉ USUELLE , le « cheval », abréviation « ch » en lettres minuscules.

    « cv » avec lettres minuscules n’existe pas en France
    « CV » avec lettre majuscules existe en France mais n’a aucun rapport avec la « puissance ». C’est une façon de calculer le coût de la « carte grise ».

    Un site Web traitant de sujets techniques « technique » doit utiliser des abréviations réelles d’unités réelles. Pour cela, il suffit d’ailleurs de lire les indications du constructeur.
    Comptant sur vous pour publier un correctif à cet article.
    Salutations.

  2. Article intéressant du point de vue technique.
    Néanmoins, une relecture s’impose lorsqu’on publie, par exemple « 120 km/h, je comportement  » et autre…

  3. Bonjour, dommage qu’il n’y ai aucune description du fonctionnement du mode hybride… ça aurait été un minimum. Y a t il un Stop & Start ? Le moteur se coupe t il en décélération, en descente ou autre ?… Quelle consommation avec ce mode, etc…
    Bref on reste complètement sur la faim !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu