Le cap de 100 km/h en 1899 et en voiture électrique !

Article publié le 21 octobre 2017 par rubrique Insolite et 6430 visites

En 1899, la « jamais contente » équipée de pneus Michelin de 55 cm de diamètre, propulsée par deux moteurs électriques de 25 kW et pilotée par son créateur, le Belge Camille Jenatzy, atteint 105,882 km/h.

Contre les idées reçues

Cette automobile électrique montée sur un châssis de fiacre et dotée d’une carrosserie en partinium mesure 3,80m de long et pèse 1 450 kg, freine grâce à l’inverison de la polarité de ses moteurs et bat en brèche toutes les idées reçues de l’époque : on pensait que le corps humain ne pouvait supporter une vitesse supérieure à 70 km/h !

Toujours plus

Dans le contexte de la fin du 19 ème siècle et du début du 20 ème, ou la concurrence industrielle est importante, l’exploit de la «jamais contente » est vite dépassé.

Source / L’aventure Michelin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu