Doohan iTank : un scooter à trois-roues 100% électrique venu de Chine

Article publié le 23 août 2016 par rubrique 2 & 3 roues, Actus et 10810 visites

Le marché du scooter s’apprête à faire entrer le fabricant chinois Doohan sur le segment des trois-roues 100% électriques. Doohan se positionnera comme alternatif au célèbre fabricant italien Piaggio qui lui produit déjà des scooters hybrides depuis quelques années maintenant. Destiné à un usage en zone urbaine ou péri-urbaine, L’iTank peut se conduire en toute tranquillité avec un permis B.

L’avantage d’un grand marché interne

Le iTank est le premier scooter trois-roues 100% électrique de Doohan. Cette dernière tente de proposer des engins propres et ultra-modernes pour un usage en ville. Il permet typiquement un gain de temps significatif surtout lorsqu’on est dans les bouchons. L’engin est selon Doohan, moyennement lourds avec un poids de 99 kg à vide.

La concurrence, composée de Peugeot, Quadro, Adiva, Yamaha ou encore Tricity n’a qu’à bien se tenir, car Doohan présente de nombreux atouts techniques d’une part. D’un autre côté, nous pensons que l’avantage de l’entreprise Doohan serait aussi le fait d’avoir un accès à un grand marché interne. Il est presque certain que les engins se vendront comme des petits pains en Chine.

A l’heure où les autorités chinoises tentent de faire la chasse aux vieux véhicules à moteur thermique afin de réduire les émissions de gaz et de particules polluants, de nombreuses entreprises, dont Doohan, jouent le jeu et apportent leur pierre à l’édifice.

Le iTank présente des fonctionnalités avancées

Avec un châssis fait en aluminium, le constructeur garantit un poids réduit. Simple à conduire, l’engin est doté d’une batterie lithium-ion 2600 mAh fabriquée avec l’aide de l’entreprise Panasonic (sud-coréen) et LG. Pour son moteur, le constructeur chinois a fait appel au constructeur allemand Bosch. L’engin revendique une autonomie de 100 km et pourra atteindre une puissance de 1. 85 kW soit l ‘équivalent de 2.5 chevaux. Les batteries perdent de leur efficacité qu’après cinq ans (après 600 cycles de charge). La recharge de l’engin peut se faire en six à sept heures.

En terme de conduite, le constructeur annonce que l’intérêt de l’engin réside dans le couple. Grâce à une capacité de 128Nm, l’iTank peut atteindre les 45 km/h en 4,6 secondes, ce qui est logiquement une performance satisfaisante pour un usage en zones urbaines. De plus, le scooter serait dustproof et waterproof (résistant à l’eau et à la poussière) avec des pneus aptes à rouler sur le gravier. L’utilisateur peut donc envisager de changer de terrain de conduite aisément !

Intégrant un système intelligent simple et pratique, il est possible de géo-localiser son iTank à tout moment. Pour éviter le vol, le gyroscope intégré envoie un signal d’alarme. Comme de nombreux constructeurs de scooters, nous remarquons qu’un effort a été fait pour moderniser l’iTank, particulièrement au niveau des fonctionnalités classiques associées à un scooter.

Ajoutons que l’engin comporte aussi un système de freinage intelligent pour s’arrêter en toute sécurité. Même si l’iTank n’est qu’au stade de concept, le constructeur a déjà initié une campagne de financement grâce au système de Crowdfunding sur Internet. En ce qui concerne sa commercialisation, elle ne se fera donc qu’à partir d’octobre 2016. Le prix serait d’environ 3550€ pour l’équivalent de 50 cm3.

Tags : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu