Accueil / Voyages en VE / La Volkswagen ID5, 400 km via l’autoroute A13
Voyages en VE

La Volkswagen ID5, 400 km via l’autoroute A13

La Volkswagen ID5 est passé au crible de notre protocole Quidako.
Lien vers le protocole d’essai Quidako

Planification du trajet en Volkswagen ID5

Pour réaliser notre trajet aller-retour entre Viroflay et la Bretagne Nord avec la Volkswagen ID5, nous utilisons plusieurs plannificateurs dédiés aux voyages en voiture électrique. Ci-dessous les itinérances proposées par Chargemap, ABRP, et WeConnectID de VW :

  • Malgré un trajet plus long et plus cher, Chargemap est le seul à privilégier la A11
  • Notre ID5 ne pouvant pas (encore) se charger sur le réseau Tesla, je choisis de lancer le planificateur embarqué maison Volkswagen ID5
  • Celui-ci prévoit un arrêt en fin de parcours dans la station TotalEnergies d’Epone

La météo est de saison avec une température moyenne de 11°C, et un vent globalement neutre par rapport au tracé via la A13.

Mais nous choisissons de nous arrêter dès la station Ionity de Giberville, située juste après la rocade de Caen, et ceci pour deux raisons :

  • TotalEnergies Epone : la seule borne 190 kW étant indisponible, il ne reste plus que la 60 kW… moins rapide et sans autre alternative performante.
  • C’est l’heure de diner, et ne nous voyons pas le différer de 2 heures.

Mais à peine arrivés à Giberville, nous constatons que les 4 bornes 350 kW sont occupées. Pas grave, nous nous rabattons sur la borne 50 kW.

Avec une batterie encore chargée à 55%, la perte de temps nous permettra de terminer notre pause sandwich.

26 minutes plus tard, nous avons terminé notre festin, et repartons avec 77% : largement suffisant d’après le planificateur (mais un peu optimiste).

Très appréciable, nous avons pleinement profité de notre pause, et n’avons pas perdu une seconde à attendre que la batterie soit suffisamment chargée !

Quelques chiffres au terme de ce voyage en Volkswagen ID5:

A priori surprenant pour ce gros SUV, il consomme à iso météo à peine plus sur autoroute que la Megane aux airs de petit SUV (Vent de Face au lieu de Neutre pour l’ID5). D’autant plus, que la Megane le surclasse sur nationale.

Alors pourquoi ?

La Megane est nettement plus légère, grâce à ses dimensions, sa batterie, et sa conception carrosserie. Mais malgré son petit gabarit, elle offre une résistance aérodynamique SCX (1) supérieure à cause de sa moindre longueur qui favorise l’apparition de turbulences à l’arrière (décollement des filets d’air).

(1) Le CX caractérise la finesse aérodynamique ; produit de la surface frontale par le CX, un SCX élevé va générer plus d’efforts aérodynamiques.

Si sur nationale, la résistance au roulement (proportionnelle à la masse) est supérieure aux efforts aérodynamiques… c’est tout le contraire sur autoroute !

Et comparé à celui de sa cousine ID4, le SCX de ce SUV coupé est nettement meilleur… sans atteindre les valeurs de la Tesla Model 3, qui surclasse tout le monde avec son SCX de seulement 0,50 et avec aussi un poids très bien maitrisé.

En conclusion

Les plus de la Volkswagen ID5

  • Consommation maitrisée.
  • Le temps de pause pour se restaurer, est supérieur à celui nécessaire pour recharger la batterie sur une borne de 150 kW !
  • Planificateur embarqué performant.

Les moins de la Volkswagen ID5

  • Véhicule un peu bruyant, en particulier avec trop de remontées de bruits de roulement.
  • Dérangeant de nuit, les commandes sensitives en bas de l’écran central ne sont pas rétro-éclairées.

A propos de l'auteur

Patrick Guéneau

Ajouter un commentaire

Postez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Abonnez-vous à notre newsletter

C’est ma première voiture électrique, tout savoir !

Généré avec l’IA

Publicité

Guides des chargeurs et superchargeurs

Généré avec l'IA

Quelle prise, quel câble ?

Nous sommes aussi BATEAUELECTRIQUE

Publicité