400km en Renault Mégane sur la A13 (Q400A13)

Article publié le 1 octobre 2022 par rubrique Actus, Voyages en VE et 5540 visites

Dans cet épisode 5 et après la N12, la dernière Renault électrique s’essaie sur la A13.

Toutes les performances permettant de réussir son trajet électrique seront encore une fois mesurées : celles des planificateurs d’itinérance, de la recharge, et de la consommation.

Protocole Quidako pour mesurer et comparer les consommations en fonction de la météo.

Pour cette Mégane pourvue de la batterie 60 kwh et en cochant l’option péage, que vont donc nous proposer les 3 planificateurs testés 1 heure avant le départ ?

Je retiens la proposition MyRenault, avec un arrêt de 16’ sur la très belle aire de Giberville.

Alors que le péage via la A11 se paie 13 € de plus, Chargemap ne propose même pas la A13 : d’autant plus curieux, que le trajet par la A11 fait au moins 10 km de plus… et ceci sans gain de temps.

Et ABRP impose un détour de plus de 30 km pour aller se brancher sur une borne… plutôt mal placée.

Surprenant et ennuyeux à tous points de vue, le temps de charge réel est plus du double de celui prévu !

D’autant plus que My Renault devrait mieux maitriser ce paramètre que Chargemap ou ABRP, au final pourtant plus réalistes…

Indépendamment de cet écart, la charge aurait été nettement plus rapide si elle avait pu se faire de 20 à 70%… aujourd’hui pas encore possible avec la trop faible densité de stations entre Caen et Rouen.

Car charger jusqu’à 90% fait vraiment perdre trop de temps : cela se passe exactement comme pour remplir votre bac à glace (il faut réduire le débit du robinet à la fin, sinon il déborde…).

Ces 42’ auraient bien évidemment pu aussi se réduire en disposant d’un véhicule équipé d’une batterie plus grosse ou d’un chargeur plus puissant… mais sommes-nous prêts à payer plus pour cela ?

Moins grave, le planificateur sous-estime la consommation de 4%. Mais tient-il compte de la température et du vent ?

Voici un nouveau point sur le graphique de consommation par rapport à la température et à la direction du vent.

En conclusion :

  • Stations de charge sur la A13 :
    • Même si la borne Ionity et la voiture ne sont pas protégées du soleil et de la pluie, l’accueil sur l’aire de service de Giberville cochait presque toutes les cases.
    • Cela va sans doute venir et permettrait de réduire significativement le temps de charge, il faudrait d’autres stations de ce type entre Caen et Rouen.
  • Les plus de la Mégane sur ce parcours autoroutier via la A13 :
    • Seule l’application My Renault proposait un itinéraire compétitif.
    • Le navigateur embarqué indiquant le % de charge à l’arrivée.
    • Le silence de la voiture et l’efficacité de son régulateur adaptatif.
    • Ramenée à iso-météo, une consommation nettement moins élevée que celle de l’EQB (article dédié à venir).
  • Et les moins :
    • My Renault se trompe complètement sur le calcul du temps de charge.
    • Temps de charge trop long, en particulier au-delà de 70%.

Tags : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de