Accueil / Toutes les marques / MG Motor / MG4 : la moins chère des compactes va-t-elle vous satisfaire ?
Actus MG Motor Voyages en VE

MG4 : la moins chère des compactes va-t-elle vous satisfaire ?

Avec sa batterie NMC de 61,7 kWh et sa possibilité de recharge DC de 140 kW, cette MG4 berline 100% électrique permet de voyager sans problème. Mais si elle fait l’essentiel, cette MG4 n’est pas totalement aboutie avec des déficiences agaçantes pour son conducteur et ses passagers (à lire en bas de l’article).

Et si MG évoque une célèbre marque anglaise de petits cabriolets, celle-ci appartient depuis 2007 au groupe chinois SAIC : la MG4 est assemblée à Shanghai.

Ressemblant à celle de la lignée ID de Volkswagen, la planche de bord est épurée et bien finie. Elle offre le juste nécessaire, et son ergonomie est assez simple à appréhender. C’est un bon point, les commandes importantes demeurent accessibles directement via des boutons.

Le protocole d’essai Quidako, pourquoi et comment ?

Résultats de cet essai de 350 km via la nationale 12

Comme trop souvent sur les nationales, les bornes sont situées au milieu de nulle part et sur des parkings non éclairés la nuit…

Chargemap propose un arrêt à mi-parcours : inopportun puisque la vitesse de recharge sera meilleure avec une batterie « déchargée ». Car proche de l’arrivée, on peut aussi « viser plus juste » et donc rester branché moins longtemps (risque surconsommation versus les aléas météo ou circulation).

Plus optimiste et n’ayant pas relevé que je voyage en soirée, ABRP me fait arrêter sur un parking non éclairé. Mais la charge y est moins chère, et l’application vous affiche même son prix : indicatif selon votre moyen de paiement.

Au final, je me ravitaillerai au LIDL de Pontorson : le moins mauvais compromis.

En suivant les 2 courbes de tendance de la Megane, les consommations déjà mesurées suivant le protocole Quidako, sont « ramenées » à iso-météo : 18°C sans vent contraire pour cet essai MG4 Q350N12.

Dans la catégorie des berlines et grâce à son excellente aérodynamique, la Tesla Model 3 reste la meilleure. Et malgré un SCx (*) plus favorable, la MG4 consomme plus que la Renault Megane.

Côté SUV, le Mercedes EQB est plus efficient que le Volkswagen ID5, et surpasse le Nissan Ariya.

(*) le SCx est le produit de la surface frontale par le coefficient de trainée (Cx).

Conclusion

C’est bien le principal attendu, cette MG4 permet de voyager loin dans un environnement confortable et facile à utiliser.

Mais dommage que certaines prestations soient mal pensées ou dysfonctionnent :

  1. Alerte fatigue :
    • S’est déclenchée 2 heures après le départ.
    • Pour arrêter le bip sonore, Il faut stopper la voiture ou attendre 15’ son extinction.
  2. Dispositif de maintien dans la voie :
    • Produit une alarme envahissante.
    • Mémorisé par défaut, il faut donc penser à le désactiver via le menu avant chaque départ.
  3. Apple Car Play :
    • S’interrompt presque systématiquement après 5 minutes.
    • Interdit donc l’utilisation de Waze avec ses très utiles alertes radar.
  4. Lecture des limitations de vitesse :
    • Echec durant 90% du trajet, un léger mieux la nuit.
  5. Réglage de la puissance du freinage récupératif :
    • Absence de bouton ou de palette au volant pour sélectionner un des 4 niveaux proposés.
    • Programmée par défaut sur « fort », toute modification impose une navigation via l’écran central.

A propos de l'auteur

Patrick Guéneau

2 commentaire

  • C’est regrettable de lire dès la première phrase : avec son chargeur DC 140kW alors que cette voiture n’en dispose pas… Elle dispose juste d’une batterie qui accepte la charge jusqu’à 140kW à condition que la borne DC utilisée puisse atteindre cette puissance.

Postez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Abonnez-vous à notre newsletter

C’est ma première voiture électrique, tout savoir !

Généré avec l’IA

Publicité

Guides des chargeurs et superchargeurs

Généré avec l'IA

Quelle prise, quel câble ?

Nous sommes aussi BATEAUELECTRIQUE

Publicité