OPEL AMPERA : MA BELLE AMERICAINE

Article publié le 26 octobre 2015 par dans la rubrique Essais, Hybrides, Opel et 15470 visites

Cette semaine, je suis regardé, au volant de ma belle américaine, par les passants de la capitale. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’Opel Ampera ne passe pas inaperçue.

Ampera

Malgré sa longueur de berline (4m50), elle trouve sa recharge dans les bornes Autolib’

Moi, je la trouve belle, certes quelques formes un peu anguleuses, mais elle ne manque pas de piquant, son look agressif me plait bien.

Ampera

Look sportif assuré.

Ampera, face avant

Ses yeux avant ne manquent pas de piquant.

Au premier abord, on est séduit par la qualité des matériaux, rien à dire. Au second abord, une fois au volant, on est affolé par les commandes. Il y en a partout. Mais tout cela n’est qu’une impression, l’ergonomie est parfaitement pensée et les fonctionnalités principales bien accessibles. Les boutons de la commande centrale sont tous tactiles, c’est malin et bien pratique. Augmenter, diminuer la température se fait bien aisément.

L’écran central est tactile également, une bonne surprise de plus. L’ergonomie multimédia est bien pensée, un bouton « nav » permet de revenir instantanément au GPS, un bouton « feuille » permet de visualiser les flux de puissance. Tout cela se présente bien.

Intérieur riche mais bien pensé.

Intérieur riche mais bien pensé.

Coté conduite, au centre, devant les yeux, l’information du conducteur. Un large écran digital indique la vitesse et … malin sur la gauche les jauges qui sont contextuelles en fonction des modes choisis.

Ecran "centre d'information du conducteur"

Centre d’information du conducteur : Batterie, carburant, ceintures, vitesse, modes de conduite, autonomie, et même la navigation.

4 MODES :

C’est la norme pour les voitures hybrides, 4 modes sont possibles.

Le mode Normal est en fait le mode Hybrid. Étant donné que l’Ampera est une « vraie » voiture électrique, ce mode permet d’utiliser le moteur électrique SEUL avec son couple excellent et son silence absolu. Tant que la batterie est en charge, la voiture fonctionne à l’électrique. 50 à 60 kilomètres réellement en ville, bien sur, un peu moins sur autoroute au delà de 120 km/h, mais sur la route, l’Ampera tient 50 kms à 80 Km/h, ce qui est très bien.

Le mode Sport ne présente pas d’intérêt, à mon sens, l’Ampera est une berline sportive dès le mode normal.

Le mode Montagne est celui qui permet de recharger la batterie en roulant. Dans ce mode, au ralenti, le moteur tourne plus vite, tel un groupe électrogène. Mais je l’ai testé sur l’autoroute, on gagne « un équivalent » 1km de charge tous les 10 kilomètres, certes on consomme plus, mais on a de l’électrique pour entrer dans la ville en arrivant.

Le mode Maintenir comme son nom l’indique permet de maintenir la charge sur route ou autoroute.

Consommation route et autoroute à vitesse soutenue : un peu plus de 7 litres, ce qui est très très bien pour une voiture essence.

C’est important de le préciser, le changement « électrique/thermique » se fait sans aucun a coup, on ne s’en rend même pas compte. Contrairement à un moteur diesel, il n’y a pas de vibration lors de son allumage. En ville, on finit par ne plus savoir si le moteur tourne ou pas et sur la route, c’est pareil. Saisissant, le couple est préservé même en « tout thermique ». Opel a vraiment fait en sorte de rendre transparent la gestion « hybride » de l’Ampera.

Charge Autolib'

Un câble suffisamment long, mais la prise aurait été mieux à l’arrière. La borne de recharge à l’arrière, sans doute propre à la France …

 

Coté recharge, pas de soucis aux bornes Autolib’, le câble est assez long pour la prise « Scooter » des places pour voitures privées (Autolib’). En revanche, pour utiliser le câble de la borne, il faut garer la voiture en sens contraire (la trappe de charge est située sur le coté gauche, à l’avant de la voiture). Une place est prévue sous le tapis de coffre pour ranger le câble et le boitier de charge, les manettes d’ouverture des trappes sont idéalement situées sur la porte conducteur.

Commande d'ouverture des trappes (prise de recharge et carburant)

Commande d’ouverture des trappes (prise de recharge et carburant)

arrière Ampera

Pas de mauvaise surprise à l’arrière, 2 places idéalement proportionnées, même pour les plus grands.

3cv fiscaux pour cette berline sportive et 150 Cv de puissance réelle. Une bien belle affaire qui permet une exonération de la taxe sur les véhicules de société, le calcul est peut-être moins favorable dans le cas d’un véhicule personnel. le prix du modèle essayé est  de 42 750 euros, début de gamme à 38 300 euros. A noter, il ne vous sera pas possible de tracter un bateau ou un porte vélo sur ce véhicule hybride. (c’est d’ailleurs le cas de l’ensemble des véhicules électriques et hybrides je crois …)

Sous le tapis du grand coffre, le rangement du câble et du boitier de charge.

Sous le tapis du grand coffre, le rangement du câble et du boitier de charge.

Pour conclure, voiturelectrique.eu a été séduit par la voiture électrique de la marque américaine. Elle est vraiment polyvalente, pas utile d’avoir si grand en ville, mais ce n’est pas un handicap puisqu’elle se charge aisément, très confortable sur route et autoroute, convient à celui qui veut une voiture agréable à la campagne et écologique en ville.

voiturelectrique.eu.Opel.ampera.1Site web de la voiture : Cliquez ici

 

 

Tags : , , , , , , , ,

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu