Accueil / Essais / Megane évolution EV60 130ch, la « petite » pas si petite que cela !
Actus Essais Renault

Megane évolution EV60 130ch, la « petite » pas si petite que cela !

Après l’essai de la Mégane E-Tech 220 ch, voici l’essai de celle qui est surnommée « la petite » en interne chez Renault. Petite par la puissance de son moteur.

Lire l’essai de la Mégane E-Tech 220 ch. 130ch tout de même et un couple qui reste très satisfaisant. Le 0 à 100 km/h en 10 secondes, ce n’est pas une performance, mais, lors de notre essai sur parcours péri-urbain, la Renault Megane ne nous a jamais déçue, les accélérations restent satisfaisantes et amplement suffisantes. A noter, la Renault Megane est disponible avec une batterie soit de 40, soit de 60 kW. C’est cette dernière que nous essayons.

Palettes au volant

Notre Renault Megane d’essai dispose des palettes derrière le volant. Au quotidien, ce n’est pas un gadget, c’est utilisé en permanence. Certes, il y a sans doute un niveau intermédiaire de trop, mais ce n’est pas top gênant. Néanmoins, il y a beaucoup de comodos derrière le volant de la Renault Mégane. A droite, nous retrouvons le sélecteur de vitesses comme sur les Tesla ou les Mercedes, la commande des essuie-glaces et la commande de la radio dans le bas. Au quotidien, on a tendance à actionner les essuie-glaces au lieu de passer en drive. A gauche du volant c’est un peu pareil, mais moins gênant. Comodo de commande de la régulation/limiteur de vitesses en bas et des feux en haut.

Design et ergonomie de la Renault Megane

Une mention spéciale pour le degré de finition intérieur, la version en tissus que nous avons essayée est très attrayante, les sièges sont de bonne facture et le design de la planche de bord est irréprochable. L’écran tactile animé par Google Automotive est satisfaisant, même si la planification des points de recharge laissent à désirer (lire ici). Notons que le % de batterie restant à destination est affiché et réactualisé en temps réel. Bon point. A l’extérieur, les poignées rétractables automatiquement sont des plus pratiques.

Consommation et autonomie

C’est la très bonne surprise de cet essai de la Renault Megane. Sur un trajet à 110 km/h (114 au régulateur), notre consommation se stabilise bien vite à 17,8 kWh/100kms et nous arriverons à parcourir un peu plus de 300 kilomètres avec notre batterie de 60 kWh. Sur ce trajet, pas de différence avec le relevé du protocole Quidako de notre rubrique voyages en VE. Mais sur un trajet urbain, sans particulièrement adopter une conduite eco, nous arriverons à descendre la consommation à 15,3 kWh/100kms. C’est donc 400 kilomètres qu’il sera possible de parcourir en ville. Bien.

Recharge

La puissance de recharge de notre Renault Megane plafonne à 130kW en DC et à 22kW en AC à condition de prendre l’option pour cette dernière. 

Conclusion

Cette Renault Mégane est vendue au prix de 45 000 euros TTC auxquels il faudra ôter le bonus de 5 000 euros. Cela reste une somme pour une voiture qui n’est pas spécialement taillée pour les longs voyages familiaux, même si ceux-ci restent possibles à condition d’accepter les temps de recharge. Du point de vue de son comportement dynamique, la Renault Megane est très agréable sur la route et très maniable en ville. Son rayon de braquage et ses vives accélérations en font un véhicule plaisant. On aurait apprécié un tarif significativement plus bas que la version 220CV.

A propos de l'auteur

Marc Guillemot

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site https://voiturelectrique.eu

Ajouter un commentaire

Postez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Abonnez-vous à notre newsletter

C’est ma première voiture électrique, tout savoir !

Généré avec l’IA

Publicité

Guides des chargeurs et superchargeurs

Généré avec l'IA

Quelle prise, quel câble ?

Nous sommes aussi BATEAUELECTRIQUE

Publicité