Accueil / Toutes les marques / Citroën / Vraiment très efficiente sur autoroute, cette Citroën ë-C4
Citroën Voyages en VE

Vraiment très efficiente sur autoroute, cette Citroën ë-C4

Avec son nouveau moteur Emotors (JV Stellantis-Nidec), cette Citroën ë-C4 atteint le meilleur niveau d’efficience mesuré sur la A13.

Ce qui permet à la Citroën ë-C4, malgré sa « petite » batterie CATL de 51 kWh utiles, d’obtenir une autonomie sur autoroute tout à fait comparable à celle de ses concurrentes dotées de plus grosses capacités. D’autant plus que la recharge s’avère plutôt efficace, ceci malgré une puissance maxi restée inchangée à « seulement » 100 kW.

Le protocole d’essai Quidako, pourquoi et comment ?

Si les températures sont hivernales, le vent favorable promet de contenir la consommation.

C’était l’heure de déjeuner, nous nous sommes arrêtés avant l’arrêt prévu par Chargemap. Et si ce planificateur est un peu optimiste, la consommation de la Citroën ë-C4 est remarquablement basse. Même avec ce temps froid, un seul ravitaillement était naturellement faisable.

Avec une pointe relevée à 102 kW sur la borne, la puissance de recharge de la Citroën ë-C4 baisse moins vite que certaines rivales affichant une puissance supérieure. Ayant programmé les arrêts via le GPS embarqué, le préchauffage a dû contribuer à ces performances.

Très accueillante cette station TotalEnergies : des auvents, et pas besoin de faire une marche arrière qui oblige à bien viser le connecteur… tout en évitant les obstacles.

Après avoir corrigé les écarts météo, il est évident que la Citroën ë-C4 consomme moins que la Renault Mégane et la MG4.

Leur SCx comme leur poids étant très proches, cela ne peut donc s’expliquer que par les chaînes de traction (moteur + pneus).

Grâce à Emotors, Stellantis a très nettement amélioré l’efficience de son moteur à haut régime. Citroën a par ailleurs privilégié des Michelin e-Primacy au gabarit réduit.

En conclusion de cet essai autoroutier, nous avons particulièrement apprécié :
  • La consommation remarquablement mesurée sur autoroute,
  • Des recharges efficaces,
  • L’affichage tête haute des consignes pour réguler la vitesse,
  • Le support tablette face au passager juste au-dessus de la boîte à gants,
  • La possibilité de rouler en mode Eco à 130 km/h.
Nous avons moins aimé :
  • L’absence de planificateur d’itinérance embarqué,
  • L’impossibilité de déclencher Apple CarPlay avec le cordon USB,
  • Le maintien en ligne peu rigoureux,
  • Le confort discuté du siège passager.

A propos de l'auteur

Patrick Guéneau

Ajouter un commentaire

Postez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité : Essai de la dashcam Autobacs

LIRE NOTRE ESSAI COMPLET DE LA DASHCAM CALIBER
LIRE NOTRE ESSAI COMPLET DE LA DASHCAM CALIBER

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

C’est ma première voiture électrique, tout savoir !

Généré avec l’IA

Guides des chargeurs et superchargeurs

Généré avec l'IA

Quelle prise, quel câble ?

Nous sommes aussi BATEAUELECTRIQUE

Publicité