UA-46535381-1

Teebike, un vélo électrique en 2 minutes chrono !

Article publié le 17 novembre 2019 par rubrique 2 & 3 roues, A la Une, Actus et 1030 visites

Après avoir essayé un certain nombre de vélos à assistance électrique (VAE), le Peugeot à moteur pédalier (lire l’article), la roue arrière Virvolt qui s’adapte sur n’importe quel vélo (lire l’article), voici la roue Teebike qui se monte à l’avant en quelques minutes.

Laurent Durrieu a fondé Teebike il y a deux ans, lorsqu’il a inventé et conçu cette roue avant. La roue est fabriquée en Chine, le système motorisé et sa batterie sont intégrés dans la roue, il n’y a aucun câble à installer, contrairement aux autres systèmes adaptables que nous avons essayés. La roue est donc facile à installer. C’est bien là son intérêt, du coup, on peut aisément envisager de l’utiliser pour aller faire ses courses et de la démonter pour remettre la roue d’origine non motorisée si l’on veut être plus sportif.

L’axe fileté est suffisamment long pour s’adapter aisément, il faut néanmoins prévoir une fourche d’un écartement suffisant (10cm).

Il y a 3 tailles de roue : 20 pouces, 26 pouces et 28 pouces. 

Certes, ce n’est pas idéal d’avoir une propulsion avant pour un deux roues, mais la sensation de Solex n’est pas là. Il est vrai que l’assistance en 3ème vitesse (la plus forte) n’est pas trop virulente, il s’agit bien d’une assistance ! Le vélo Virvolt est plus vif avec sa roue arrière, le Peugeot également.

Attention dans les descentes, la roue reste en marche malgré un freinage, en effet, elle ne sais pas si les pédales tournent ou pas.

Smartphone obligatoire !

Pour utiliser le vélo équipé, il faut installer son smartphone sur le guidon. Il permet de voir sa vitesse, de changer de niveau (on ne reste que sur le 3), et surtout d’activer le mode Boost indispensable dans les montées. A noter qu’il n’est pas utile de mettre en marche la roue pour démarrer, un simple tour, un bip retentit et l’assistance est opérationnelle sur le dernier mode. Dans les faits, on peut donc utiliser la roue sans son téléphone. (Appli Teebike).

Coté maintenance, Teebike à noué un partenariat avec Cyclofix, un atelier de réparation de vélo.

En accord avec la réglementation européenne, la puissance du moteur est de 250 Watts et la batterie est une batterie Lithium-Ion de 315 Watts heure. L’autonomie de la batterie dépend du poids de la personne et des conditions de trajet mais on peut faire entre 60 et 80km avec la roue selon Teebike. Nous n’avons pas testé l’autonomie, elle semble bonne sur le plat, mais dès que la voie monte il faut pédaler fort et activer le mode Boost.

Coté prix, la roue est vendue 750 euros TTC port inclus avec possibilité d’essai pendant 14 jours et moins de 50 kilomètres. A tester ici



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site https://voiturelectrique.eu