SPRING : Une première réussie pour DACIA ?

Article publié le 16 mars 2021 par rubrique A la Une, Actus, Dacia, Essais et 5050 visites

Nous prenons le volant de la toute nouvelle électrique du groupe Renault, la Dacia Spring annoncée comme la voiture électrique la moins chère du marché. Il s’agit d’une citadine au look d’un SUV. Avec ses 970 kilos, cette Spring semble très efficiente en matière d’autonomie notamment.

Nous essayons la version business, il y a donc quelques différences avec la Spring grand public. Cette business sera dédiée à l’auto-partage et à la location, un partenariat avec Leclerc vient d’ailleurs été annoncé avec une offre de location à 7 euros par jour ! Kilométrage illimité ! Joli coup de promotion.

Une version Cargo 2 places sera prochainement au catalogue pour les artisans ou les livraisons (Capacité de 1 100 litres et 325 kilos de charge).

Extérieurement, c’est vraiment un petit Duster, l’air de famille est bien présent, c’est plutôt agréable, bien qu’il n’y ait pas de codes spécifiques au monde de l’électrique, pas d’éléments qui signalent une voiture dite « propre ». Belles prestations donc, avec des optiques travaillées et des bandes latérales (très) protectrices (teintées dans la masse).

Le meilleur rapport prix/autonomie

Avec ses 16 990 euros (12 403 euros TTC si on ôte le bonus écologique) ou encore 89 euros TTC par mois (si on bénéficie de la prime à la conversion), il est vrai que cette Spring reste très attrayante et se situe, avec le cumul de plusieurs bonus et aides régionales au prix d’une Zoé d’occasion ! Elle dispose en plus de 27,4 kWh (utiles) de batteries ce qui la positionne naturellement parmi les citadines avec la meilleure autonomie.

3m73 seulement de longueur (1m77 de large) et une garde au sol de 15 cm, un rayon de braquage proche de celui de la Twingo, voici une voiture qui risque de faire fureur dans les prochains mois.

Au volant

L’intérieur est bien simple et relativement sommaire, plastiques un peu durs ici ou là, mais l’assise est ferme et confortable (les sièges de la version grand public sont plus moelleux que notre version d’essai en cuir de synthèse). Pour la ville et quelques routes à 110, voire 125 km/h (Dacia a fait le choix de brider sa Spring à 125 km/h), elle fait parfaitement l’affaire. De plus, 4 passagers adultes pourront prendre place sans soucis, un peu serrés à l’arrière, mais la Spring n’est pas faite pour faire un Paris-Lille ! Un volant traditionnel est proposé avec commandes vocales et le système Médianav (de série sur le second niveau de finition).

Dacia : « Le juste équipement »

2 niveaux de finition grand-public sont proposés, Confort et Confort +. De série, 6 airbags et pre-tentionneurs sur les 4 ceintures, limiteur (sans régulateur) de vitesse, climatisation, direction assistée, 4 vitres électriques condamnations centralisée et radio (ou Médianav). En prime un système AEB (Freinage Autonome d’Urgence) est proposé ainsi que l’ESP. Une appli est disponible pour lancer la climatisation ou le chauffage à distance, débuter ou terminer une charge, pas mal pour un produit low-cost. Elle à (presque) tout d’une grande.

Avec le Médianav sur la Confort +, la Spring dispose d’une caméra et des radars de recul. Notons que ce système multimédia propose Apple Car Play via un connecteur USB et dispose également d’un GPS intégré. Là aussi, c’est une bonne surprise pour une voiture de ce prix.

Recharge et autonomie

230 km sont annoncés en WLTP, nous réussirons a parcourir 180 kilomètres dans les conditions de notre essai avec 7 degrés, par temps de pluie. Il existe un bouton ECO qui apporte environ 10% d’autonomie supplémentaire selon Dacia (-10kW de puissance moteur et une limitation vitesse à 100km/h). Nous n’avons pas utilisé le mode Eco lors de notre essai. La Spring accepte une charge rapide en 30kW DC (moins d’1h30) et 7,4 kW sur une wall box (moins de 5h). Attention, la prise combo DC ne sera disponible qu’en 2022 sur la version confort et en option sur la version confort +.

Pour conclure, des accélérations franches, tenue de route très correcte, une tendance à glisser un peu de l’avant lors des démarrage vifs, elle n’a pas à rougir de ses performances entre 0 et 50 km/h. La Spring n’a pas à rougir non plus de son niveau d’équipement. Enfin, la Spring demande à être essayée car … l’essayer ce sera l’adopter !

Malheureusement, la Spring (comme son nom l’indique) est proposée en pré-commande le jour du printemps 2021, mais il faudra attendre l’automne pour sa livraison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site https://voiturelectrique.eu