Accueil / Toutes les marques / Smart / Smart #1 Brabus, un petit SUV sportif
Actus Essais Smart

Smart #1 Brabus, un petit SUV sportif

Oubliez tout ce que vous savez à propos de la Smart. La Smart #1 est plus grande que la Renault Mégane E-Tech, plus haute que la Tesla Model Y. Nous sommes donc bien loin de ce que les anciens ont connus lors de la sortie de la première Smart en 1994. Cette  version haut de gamme est équipée de 2 moteurs électriques pour un total de 426 ch. Elle est en transmission intégrale et dispose d'une batterie de 66 kWh.

Premières impressions

La Smart #1 s’intègre dans le paysage automobile actuel et ne se différencie pas au premier regard de la concurence. Même si son look est sympathique et que l’on est séduit lorsque l’on s’installe à son volant. C’est à l’intérieur que la Smart #1 se démarque vraiment. Le design de la planche de bord est très abouti et très innovant. Sièges en microfibre et volant en Alcantara. Mais ce qui attire tout de suite les yeux, c’est le graphisme de l’interface multimédia. A l’extérieur, la version Brabus est retravaillée pour lui procurer un look de sportive (Peinture bi-ton, étriers de freins rouge, pare-chocs spécifiques).

L’ouverture sans clé est la bienvenue. Bien vue, la clé ronde qui s’apparente plus à une télécommande qu’à une clé de voiture. Il faut bien sur l’avoir dans sa poche. A l’approche de la voiture, les poignées sortent seules. C’est bien pratique et plus aisé à manipuler que sur la Tesla Model 3.

Au volant de la Smart #1

4 modes de conduite

En sus des 3 modes traditionnels, la Smart #1 dispose d’un mode Brabus. Ce mode permet de profiter de toute la puissance des deux moteurs et autorise un 0 à 100 km/h en 3,9 secondes seulement.

Sur la route, la voiture reste très stable, même à vitesse soutenue, la puissance est délivrée sur les 4 roues en permanence, ce qui permet une parfaite assise de l’ensemble. La Smart #1 Brabus reste néanmoins un peu ferme pour un SUV. Sur voies rapides, la gestion du guidage dans la voie n’est pas optimale, la voiture à tendance à osciller légèrement. Ce n’est pas très rassurant dans les grandes courbes. Sur ce point, la concurrence fait mieux.

Multimédia

Une mention spéciale donc pour le travail sur l’ergonomie de l’interface et pour le graphisme très abouti. Comme chez Tesla, un symbole « petite voiture » en bas à gauche permet de régler les rétroviseurs extérieurs ainsi que d’accéder aux principales fonctions. Apple Car Play et Android fonctionnent sans fil . Lors de notre essai, nous avons été contraints de paramétrer celui-ci plusieurs fois, comme si le bluetooth se déconnectait. Lorsque le système « plante » l’écran est figé et il faut sortir de la voiture pour retrouver un écran fonctionnel… Du point de vue de l’outil de navigation, le planificateur d’itinéraires n’est pas au niveau. Il ne propose pas les arrêts recharge cohérents et oblige systématiquement à sortir de l’autoroute. C’est dommage, mais la Smart #1 est-elle vraiment conçue pour les longs voyages ? Pas sur.

Des caméras partout

Un gros travail a été réalisé sur la gestion des caméras qui sont vraiment bien affichées. De la vision drone au dessus de la voiture ou en vue 3D, le système est très bien fait.

Autonomie et consommation

Lors de notre parcours d’essai (urbain et voies à 110 km/h), notre consommation s’est stabilisée à une moyenne de 21,7 kWh/100. (Temps pluvieux et 8 degrés). Cela reste dans la norme actuelle pour un SUV, c’est pas mal. Avec sa batterie de 66 kWh, nous avons donc pu parcourir 320 kilomètres sur une charge totale. Sur autoroute, il faudra miser sur 250 kms en hiver. Néanmoins, la charge rapide acceptée par la voiture est de 150 kW (DC). Bon point.

Conclusion

La Smart#1 Brabus est bien positionnée par rapport à ses concurrentes. Avec un prix de 47 815 €, ce petit SUV représente une alternative séduisante à la Renault Mégane E-Tech qui dans sa version haut de gamme dépasse les 50 000 €. La Smart#1 en version standard est commercialisée à partir de 36 315 €. Essai à venir.

A propos de l'auteur

Marc Guillemot

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site https://voiturelectrique.eu

Ajouter un commentaire

Postez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité : Essai de la dashcam Autobacs

LIRE NOTRE ESSAI COMPLET DE LA DASHCAM CALIBER
LIRE NOTRE ESSAI COMPLET DE LA DASHCAM CALIBER

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

C’est ma première voiture électrique, tout savoir !

Généré avec l’IA

Guides des chargeurs et superchargeurs

Généré avec l'IA

Quelle prise, quel câble ?

Nous sommes aussi BATEAUELECTRIQUE

Publicité