CUPRA BORN : La GTI des électriques ?

Article publié le 19 décembre 2021 par rubrique Actus, Cupra, Essais et 2930 visites

C’est en 1996 que Seat présente sa division sportive dénommée Cupra. C’est ainsi que cette marque a pris en main la déclinaison d’une Seat Ibiza équipée du moteur de la Golf GTI, 2 litres de 150 ch. Régulièrement, ce sont différentes variantes des Ibiza et Léon qui sont proposées en version sportive. Lorsqu’il nous est proposé de tester la Born, nous nous préparons à prendre le volant d’une ID3 survitaminée et sportive. Même puissance de 204 ch (propulsion), même moteur de 150 kW, même plateforme, nous restons donc curieux car l’ID3 (lire les essais ID3 et ID4) est déjà très dynamique, on se demande donc ce que la Cupra va apporter de plus.

Tout d’abord, elle est particulièrement bien équipée de série : Sièges baquets, projecteurs full Led, camera de recul, volant chauffant, système multimédia connecté, … Extérieurement, le toit semble légèrement plus bas, 3 cm environ. Cela lui confère un look plus sportif, le débord de toit arrière, les jantes spécifiques 19 pouces sont du meilleur effet.

Au volant 

Les sièges baquet réalisés en matériaux recyclés sont vraiment très agréables, certes l’ensemble reste austère, mais un peu moins que dans l’ID3. De larges rangements sont présents sur la console centrale, 2 USB sont disponibles, plus d’USB « traditionnels », il faudra prévoir les bons câbles.

On reste toujours surpris, (comme sur les ID3 et ID4) par l’inversion des commandes du comodo. La voiture reste particulièrement agréable sur route sinueuse notamment. Les accélérations ne semblent pas différentes de l’ID3 (0 à 100 en 7,3 secondes) , mais aucun glissement de la voiture n’est à constater, même lors d’un démarrage musclé. Les jantes larges sont très efficaces. Sur ce point la Born est plus agréable que l’ID3. 

La Cupra, comme l’ID3 ne propose qu’un seul mode de régénération «B », celui-ci est accessible via le comodo, a noter que par défaut, au démarrage, la voiture reste en mode D.

Même si la Born est très stable, elle mériterait d’être plus basse et de bénéficier d’une tenue de route plus sportive, ce qui lui aurait permis de se différencier plus encore de sa cousine l’ID3, mais également de bien des concurrentes.

Autonomie

La Born reste très sensible aux conditions de conduite. Tout comme l’ID3, elle est malheureusement très énergivore, il nous été très difficile de descendre en dessous des 22 kW/h au 100 kilomètres (temps froid et pluvieux). C’est beaucoup compte tenu du gabarit de la voiture. Avec ses 58 kW/h, nous avons réussi à parcourir près de 100 kilomètres avec 60 % (en mode normal mais avec une conduite soutenue). C’est donc environ 250 kilomètres que l’on peut parcourir avec cette version de la Born, sans doute environ 300 l’été. A noter qu’une version 77 kW/h est prévue courant 2022. 

Recharge

La Born accepte via sa prise combo CCS une charge rapide à 125 kW (et 22 kW via une prise type 2 en AC pour une recharge lente). C’est un bon point, même si cette voiture n’a pas une autonomie suffisante sur autoroute pour permettre des grands voyages. Il faudra plutôt privilégier le réseau secondaire pour maitriser sa consommation autant que possible.

Multimédia

Sur le papier, la Born est bien équipée. Large écran tactile, Apple Car Play, Android auto, chargeur induction dans la console centrale pour son smartphone, rien ne lui manque. A l’usage, le système est poussif sur notre modèle d’essai, un bruit désagréable se fait entendre à chaque action sur l’écran, l’ergonomie n’est pas intuitive, Cupra devra mieux faire sur ce point. Enfin, le système tactile sur le volant n’est pas non plus très agréable, il sert à gérer le système de guidage dans la voie/régulateur de vitesse (main gauche) et le système audio (main droite).

Prix 

Il faudra tout de même prévoir 40 250 euros (hors options) pour cette Cupra Born, c’est un peu plus que l’ID3, mais cela mérite une comparaison entre les deux marques au moment de l’achat.

Conclusion

La Born manque un peu de mordant par rapport à l’ID3. Cupra aurait pu enfoncer le clou pour proposer une vraie sportive à l’image des thermiques proposées depuis 25 ans. Sans doute, il s’agit là d’un coup d’essai qui laisse présager de belles réalisations dans le futur. La Born est néanmoins une très belle alternative à l’ID3.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site https://voiturelectrique.eu