Paris Yacht Marina et Renault lancent le rétrofit de bateaux !

Article publié le 29 septembre 2020 par rubrique Bateaux et 3100 visites

Nous sommes en plein Paris ou plus précisément sur le port de Grenelle dans la société Paris Yacht Marina. Cela fait 10 ans que ce projet mûrit, il devient en ce mois d’Octobre 2020 une réalité.

Avec Green Vision, Paris Yacht Marina et Renault ont rétrofité trois bateaux de la marque Tullio Abbate, un chantier Italien. Ces bateaux de 7m50 viennent d’être transformés « 100 % électrique » avec des anciennes batteries de Renault Kangoo. Les modules de batterie sont complètement reconditionnés pour être installés, soit en un bloc central à l’arrière du bateau, soit en deux blocs répartis de chaque coté de l’embarcation.

2 des bateaux naviguent à une vitesse comprise entre 9 et 12 km/h, vitesse maximum sur la Seine au centre de Paris.

Le black Swan, modèle noir, est homologué et déjà opérationnel. Il est équipé de 2 pack de 12 kWh chacun. 1 autre modèle est en cours d’homologation, le « black jack » prévu pour atteindre les 40 km/h (équipé de 100 kWh de batteries de Zoé)

Essai sur l’eau

On s’attends à un bateau silencieux, comme une voiture électrique l’est. Bien sur, le moteur ne fait quasiment pas de bruit, mais il faut néanmoins signaler qu’en navigation, le bruit des 2 hélices est très présent, sans être dérangeant, tout comme les bruits d’air ou de roulement sur une voiture électrique. Pour aller plus loin sur ce sujet, il conviendra d’essayer le « black jack » qui aura la puissance nécéssaire pour déjauger, ce qui permettra de comparer le volume sonore avec une vedette thermique.

A propos de la vie d’une batterie selon Renault

Il y a 3 étapes clés dans la vie d’une batterie. 100% pour un véhicule neuf, lorsque le niveau de la capacité passe entre 75, 70 %, la batterie passe en seconde vie. En dessous de 40%, la batterie est recyclée.

Depuis 2011 Renault commercialise des VE avec 328 000 voitures en circulation, le groupe commence a avoir un bon retour d’expérience sur le sujet.

D’autres applications sont d’ailleurs envisagées par le groupe Renault : 

  • Stockage industriel
  • Retrofit d’engins roulant à forte valeur ajoutée tels que les chariots Air France
  • Des véhicules frigo tel que camions ou fourgons
  • Engins de chantier (qui de fait deviennent utilisables dans un sous sol sans émissions et sans bruit) alors que ce n’était pas le cas avec leur moteur diesel d’origine.
  • Jet ski qui n’ont pas besoin d’une grande autonomie

Pour Paris Yacht Marina, l’objectif est de supprimer tous les moteurs thermiques en 2024, y compris sur le Clipper, un des plus grand bateau de Paris qui accueille 150 passagers. Cette initiative s’inscrit dans une volonté affirmée d’être un acteur innovant lors des JO de Paris.

Avec 1 heure de charge entre 2 croisières et une autonomie suffisante pour 2 croisières, l’usage de l’électrique n’est pas un problème pour ce spécialiste de promenades à Paris.

Croisières électriques à réserver ici : www.parisyachtmarina.com

Tags : , , , ,

1 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site https://voiturelectrique.eu