ID.Buzz de Volkswagen, le van du futur sur nos routes !

Article publié le 4 novembre 2022 par rubrique A la Une, Actus, Essais, Utilitaires, Volkswagen et 3650 visites

Nous avons la chance de prendre le volant de l’ID. Buzz, comprendre le nouveau « Combi » de Volkswagen qui a fait les belles heures du constructeur dès 1950. Les plus anciens d’entre nous ont le souvenir des routes de vacances ou nous trouvions très souvent ce petit camping car et sa couleur orange emblématique. Il permettait à ses propriétaires de passer des vacances au plus près de la nature, de coucher à 2 personnes et d’y faire la cuisine.

Aujourd’hui, le constructeur allemand a décidé de proposer un véhicule dans une version ultra-moderne tant du point de vue de son design que de celui de sa technologie. Exclusivement proposé en 100% électrique, mais avec une version 5 places et une version utilitaire 3 places dans la cabine avant. Ils sont tous les deux fabriqués à Hanovre en Allemagne.

Premier contact

Sans surprise, le véhicule est particulièrement réussi, cette icône de l’automobile a été revu selon les exigences du 21 eme siècle, son design est très abouti, on retrouve la bouille du combi de 1970 avec les codes actuels. Son Cx est de 0,29 c’est très bien compte tenu du gabarit. On regrettera néanmoins que les designers n’aient pas repris l’idée des phares rond si emblématiques du modèle historique. Plusieurs coloris innovants sont proposés dont une série bi-ton du meilleur gout. Il n’est pas particulièrement long (4,71 mètres) et offre une habitabilité très optimisée grâce à son empatement. Il est en revanche très large (2,21 mètres.)

L’intérieur est lui aussi extrêmement futuriste, les assises sont hautes, pas de soucis pour voir la route et le trafic. On à l’impression de se retrouver dans un Renault Espace des années 2000 ce qui laisse une sensation plutôt favorable. Les sièges sont réglables électriquement (sur le haut de gamme seulement) et disposent d’accoudoirs eux aussi réglables. Il y a des prises USB partout, c’est très appréciable. L’ID. Buzz est doté des meilleures aides à la conduite du moment, jusqu’au changement de voie assisté (A partir de 110 Km/h). Les rétroviseurs extérieurs sont dotés de détecteurs d’angle mort, mais ils ne sont pas très large, sans doute en raison du gabarit de l’engin. On notera en revanche un rayon de braquage excellent pour un véhicule de ce type.

A l’arrière, la banquette est rabattable 60/40 et permet de faire voyager 3 adultes sans difficultés. Celle-ci se rabat sommairement (les dossiers seulement), mais avec le double coffre à l’arrière (option multiplex), nous disposons d’un plancher plat idéal pour le couchage ou le chargement. Une version aménagée sera disponible en option en concession (cuisinière et literie) courant 2023. En 2025, verra le jour d’une version « California » avec son aménagement intégral de série.

Park Assist Plus

Une innovation sur l’ID. Buzz qui permet un stationnement automatique après mémorisation initiale. Ainsi le combi saura se stationner sans intervention humaine sur une place qu’il a déjà enregistré en mémoire. (Parking ou garage personnel par exemple).

Premiers tours de roues

L’ID.Buzz est une propulsion construite sur la plateforme 100% électrique du groupe (MEB.)

On reste toujours interloqué par le choix du sélecteur de vitesses sur la droite derrière le volant. Volkswagen a repris le système des ID de sa gamme, celui-ci est toujours aussi peu pratique. Il faut appuyer sur le bouton Start pour démarrer, là aussi, on se demande pourquoi. Le démarrage est satisfaisant du point de vue du couple moteur, sans pour autant être spectaculaire, mais ce n’est pas ce que l’on demande à un véhicule de près de 2,5 tonnes. Au volant les sensations sont bonnes, coté passager, dès que la route se dégrade, l’ID. Buzz ne filtre pas beaucoup les a-coups, on est très vite secoué, plus que dans un SUV bien suspendu. Sur autoroute ou voies rapides, le confort est optimal, peu, voire pas de bruits d’air. Sur routes mouillées, l’ID.Buzz tient parfaitement le pavé, pas de mauvaise sensation d’insécurité, ce qui aurait pu être facilement le cas. Le pack batterie de 450 kilos situé sous le plancher contribue évidemment à la tenue de route. 

Recharge et autonomie

Bon point pour Volkswagen, l’ID.Buzz est équipée d’une recharge DC qui peut monter jusqu’a 170 kW, c’est à dire plus que les standards européens actuels. (ID 3-4 et Renault Mégane avec 130 kW notamment). 170 kW, c’est mieux bien sur, mais cela reste juste pour voyager sereinement sur autoroute.

La consommation, lors de notre essai sur route s’est établie à 17,6 kWh/100 kms, c’est plutôt très bien et laisse présager une autonomie de plus de 400 kilomètres sur les trajets peri-urbains (Avec sa batterie d’une capacité nette utile de 77 kWh et une température extérieure de 20 Degrés). Un test autoroutier sera réalisé prochainement.

Volkswagen propose une carte qui permet de charger sur les stations Ionity notamment à tarif préférentiel. Mais il va être possible de charger dans le concessions sur des bornes haute vitesse (fin 2023 dans 400 points de vente). Le service « Shargy » est poussé également par la marque afin de permettre le partage des bornes entre particuliers.

Multimédia : un logiciel enfin communiquant

Toutes les ID de Volkswagen sont désormais équipées d’un nouveau système d’exploitation qui permet des téléchargements à distance « Over the Air ». Il permet bien sûr des mises à jour et la fonction de recharge « Plug & Charge » sur les bornes de recharge rapide CC compatibles (IONITY pour le moment). C’est à dire que le véhicule est connu par la borne du réseau sans avoir besoin de sortir son badge ( comme chez Tesla). Ce nouveau système d’exploitation permet également une meilleure efficience en matière de consommation. L’ID. Buzz est équipé d’un store en ligne qui propose des fonctionnalité multimédia telles que l’accès à Spotify ou Apple Music.

Coté GPS et planification, les bornes de recharge sont indiquées avec précision, mais il reste encore les stations d’essence… Nous avons planifié un trajet longue distance et il est possible de filtrer sur un réseau spécifique. Léger mieux donc sur ce point.

Une version « utilitaire » 3 places est commercialisée cette année. Là aussi, elle fera l’objet d’un essai spécifique dans nos pages. A noter que cette verson dispose d’une banquette avant 3 places (au lieu des 2 fauteurs) et une grande aumônière sur la planche de bord. Le hayon arrière peut être remplacé par 2 portes à vantaux.

Prix

Evidemment, l’ID Buzz n’est pas donné, il faudra compter près de 54 990 euros bonus déduit (hors options). Cela reste une somme, mais plutôt bien situé par rapport à ses concurrents.

Pour conclure l’ID. Buzz reste un véhicule utilitaire bien aménagé et bien aménageable en véhicule de loisirs, agréable pour les voyages en famille ou pour revivre le camping et l’esprit de liberté proposé par un véhicule de cette catégorie. Il est disponible à partir du 21 Novembre 2022. (Livraison Février 2023).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site https://voiturelectrique.eu