MG MOTORS : L’hybride Plug-in EHS fait-il le job ?

Article publié le 20 avril 2021 par rubrique Actus, Essais, Hybrides, MG Motors et 5800 visites

Afin de rassurer le chaland qui aurait des inquiétudes face à une voiture et un groupe 100% chinois, la MG est garantie 7 ans et 150 000 kilomètres. Alors que MG Motors est arrivé en France avec 15 points de vente en 2020, c’est une machine de guerre que les investisseurs Chinois de la marque sont en train de mettre en place sur notre territoire : 90 distributeurs à la fin 2021, dont 62 points de vente en cours d’ouverture, tous des groupes indépendants de commercialisation, généralement des opérateurs de renom qui ont la confiance de leurs clients dans chaque région. Par exemple Jeannin à Sens et Auxerre, le groupe Amplitude à Meaux et à Melun ou encore Jen Lain dans le Rhone.

Equipements de l’EHS

2 niveaux d’équipements sont proposés, c’est simple et efficace, confort et luxe , respectivement aux prix de 33 700 € et 36 200 €. Nous essayons le modèle « luxe » avec caméras 360 degrés (non disponible sur la version « Confort »), maintien dans la voie et régulateur adaptatif, Apple Car Play et Android Auto, sièges cuirs, freinage d’urgence, rien ne manque à la MG EHS, même dans sa version d’entrée de gamme. Très spacieuse et très agréable, on se sent en sécurité pour les longs trajets familiaux.

Au volant

La suspension est douce, pas de soucis pour franchir les dos d’ânes ralentisseurs, la voiture est silencieuse en mode électrique, pas de bruits de roulement particuliers, en revanche, il ne faudra pas accélérer trop fort, les reprises sont poussives pour doubler en mode thermique. Le mode électrique accessible via un bouton sur la console incite clairement à une conduite cool, c’est indispensable pour ne pas trop consommer. A noter que même en 100% électrique, la boite de vitesse est activée comme sur la Coréenne Hyundai. (lire l’essai). Lors de certaines phases de conduite, les changements de vitesses sont perceptibles. Ce n’est pas gênant, c’est surprenant en mode VE.

Qualité perçue

Le design, les matériaux utilisés sont de très belle facture, l’écran multimédia est bien intégré, certes, Apple Car Play s’avère un peu poussif à initier, mais cela fonctionne. Certaines fonctions sont accessibles via des touches sous l’écran, il faut s’y faire, c’est pas toujours pratique pour monter ou réduire le volume.

Autonomie

57 kms en 100 % électrique, si tenté que le moteur thermique ne se mette pas en marche, ce qui n’est pas évident à contrôler. Même en activant le mode 100% VE via le bouton sur la console, le moteur se met en marche lors d’un arrêt à un feu rouge par exemple. Il faut donc penser à réactiver le mode VE dans pareil cas. Néanmoins, l’autonomie en tout électrique est vraiment correcte, la consommation reste néanmoins élevée avec 21,4 kWh/100km.

En revanche, une fois la batterie de 16,6 kWh vide, la consommation du moteur thermique (1,5 litres essence) est loin d’être anodine. 9 litres au 100 km sur parcours péri-urbain entre 50 et 80 km/h et plus de 11 litres entre 110 et 130 km/h. Pas de surprise donc, la MG EHS reste dans la lignée de tous les SUV PHEV que nous avons essayés (Retrouvez tous nos essais PHEV). Avec un réservoir de seulement 37 litres, au delà de 135 km/h, il faudra s’arrêter souvent sur autoroute…

En conclusion, c’est le prix qui fait l’attractivité de cette auto, avec ce degré d’équipements, il sera difficile, impossible de trouver meilleure alternative. C’est une voiture à utiliser en mode VE le plus souvent possible pour ne pas faire le plein tous les quatre matins. Ce SUV fait le job, en fait, rien ne lui manque si l’on souhaite s’orienter vers un PHEV au lieu d’une version 100% électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site https://voiturelectrique.eu