Installez une borne ENGIE et profitez d’une remise de 200 €

Article publié le 22 décembre 2022 par rubrique Actus et 4000 visites

(Publi-reportage)

Parce que conduire une voiture électrique est d’abord un vrai plaisir ! 

Plus de bruit, ni de vibrations aux feux-rouges, plus d’embrayage à actionner pour s’arrêter ou démarrer, la voiture électrique est une voiture sans boîte de vitesses, c’est de loin la voiture la plus facile et la plus agréable à conduire. Les accélérations sont franches et figurent parmi les plus rapides, pas une voiture ou une moto ne saura vous suivre lors d’un démarrage. 

Parce que l’on recharge très souvent à son domicile, l’autonomie n’est plus un problème ! Avec une voiture thermique, on s’arrête pour faire le plein. Avec une voiture électrique, on fait le plein dès que l’on s’arrête. Si vous respectez cela, vous éviterez les ennuis et le stress engendré par une batterie qui devient faible. L’autonomie WLTP qui vous a été indiquée par votre concessionnaire ou qui figure sur les caractéristiques de votre voiture est fausse et ne sera jamais atteinte … Le WLTP est un protocole européen d’homologation des véhicules qui spécifie une procédure pour mesurer la consommation de carburant, les émissions de CO2 et de polluants réglementés des véhicules légers. Mais tout cela dans des conditions normalisées de laboratoire, pas dans des conditions réelles. Ce protocole peut être utilisé pour comparer les véhicules, mais pas pour déterminer l’autonomie réelle de votre voiture. Enfin, il faut savoir que les conditions météorologiques ont une importance sur votre consommation et par voie de conséquence sur votre autonomie. Les batteries n’aiment pas le froid, en hiver, il faudra miser sur 10 à 20 % d’autonomie en moins qu’en été. Le chauffage est également gourmand et fait lui aussi chuter l’autonomie, notamment si votre voiture n’est pas équipée d’une pompe à chaleur. 

Aussi, nous recommandons l’installation d’une borne à votre domicile. En ce moment, ENGIE propose une remise de 200 €. 

Cliquez ici pour en profiter 

Lorsque vous rechargez à votre domicile, le tarif est considérablement inférieur à celui d’une recharge sur un superchargeur. Vous payez le kW 5 ou 7 fois moins cher, et généralement, une nuit suffit pour faire le plein. Attention, il reste recommandé de faire installer une borne sécurisée avec un câble dédié depuis votre tableau électrique. L’offre d’ENGIE est certifiée par un technicien spécifiquement habilité à installer selon l’agrément IRVE. La borne ENGIE est particulièrement robuste, elle est garantie 2 ans et permet de recharger jusqu’à 7 kW si votre installation est en mono-phasé, ce qui est généralement le cas. (Jusqu’a 22 kW en triphasé). 

Parce que recharger sa voiture est de plus en plus aisé ! 

Généralement, le constructeur fournit sa voiture avec un ou deux câbles. 

Il y a 3 façons de recharger sa voiture : 

● Avec une prise traditionnelle 220 Volts, la même que celle qui sert à passer l’aspirateur ou à brancher votre sèche-cheveux. Pour relier votre voiture à cette prise, il faut un chargeur externe, s’il n’est pas livré avec la voiture, vous devez l’acheter, il est indispensable. Il faudra éviter de le brancher avec une rallonge, c’est un risque de surchauffe et d’incendie. 

● Avec le câble « T2 » fourni normalement avec la voiture qui se branche sur toutes les bornes en voirie, au supermarché, sur votre lieu de travail ou encore à votre domicile si vous avez fait installer une borne.. Dans ce cas, c’est le chargeur interne de votre voiture qui communique avec la borne et qui lui indique que la charge peut débuter. 

● Avec le câble «CCS» systématiquement attaché à la borne. Dans ce cas, il s’agit d’une charge rapide ou super rapide, le câble est très gros, refroidi à air ou à eau car il chauffe beaucoup. 

Lors de vos déplacements sur la route ou l’autoroute, le temps de recharge va également dépendre de votre véhicule. Les plus puissants sont aujourd’hui les allemands et les coréens avec 270 kW tandis que les voitures françaises se limitent généralement à la moitié (130 kW) au mieux. Si vous ne voyagez pas trop souvent et que vous acceptez des temps de charge un peu long, ce ne sera pas un problème. Si vous souhaitez voyager dans les mêmes conditions qu’avec votre ancienne voiture thermique, privilégiez les voitures qui tolèrent de fortes puissances. Malgré tout, comptez au moins un arrêt de plus que si vous voyagez avec une voiture thermique. 

Carte de recharge, préparation du trajet 

Généralement, votre concessionnaire vous remet une carte de recharge. Là encore les Allemands et les Coréens sont mieux organisés que les constructeurs Français. La palme revient à l’Américain Tesla qui reconnaît automatiquement la voiture à la station de recharge de la marque. Pas besoin de carte ou de badge. Dans tous les cas, il vous faudra préparer votre trajet et anticiper les arrêts afin de ne pas vous retrouver en galère. Attention à l’outil de planification de votre voiture, dans certains cas il va vous faire sortir de l’autoroute pour aller recharger sur le parking d’un supermarché alors qu’un superchargeur Tesla est ouvert aux autres marques de voiture (il y en a un certain nombre à présent) ou qu’une station Ionity est présente sur votre trajet. 

ENGIE propose également sa carte de recharge qui va vous permettre de recharger sur une borne publique. Il suffit de la commander ici et de télécharger l’application smartphone pour l’activer. Celle-ci répertorie plus de 270 000 points de recharge à travers l’Europe, mais vous permet également de connaître l’état de fonctionnement et la disponibilité des bornes. La carte est vendue 19 euros, mais ensuite, il n’y a pas d’abonnement ni de frais à payer, seul le montant de la recharge vous sera débité à la fin de chaque mois. 

Profitez dès à présent de la remise de 200 € proposée par ENGIE.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site https://voiturelectrique.eu