« THE URBAN COLLECTIF » : Vous allez pouvoir vous déplacer autrement !

Article publié le 29 septembre 2021 par rubrique Actus et 2240 visites

Il est difficile de définir ce que Citroën, Accor et JC Decaux viennent de présenter à la presse. Est-ce un système ou un service d’auto-partage ? Est-ce un nouveau moyen de transporter des colis sur les derniers kilomètres avant leur destination ? Est-ce la solution pour désencombrer les villes des monstrueux embouteillages que nous connaissons ?

C’est un peu tout cela à la fois.

The urban collectif propose un « skate », c’est à dire une plateforme de mobilité reposant sur une technologie Citroën électrique bien sur associée à des Pods serviciels qui proposent une expérience unique dans la ville, développées avec des partenaires (collectivité, entreprises, etc…)

3 pods sont déjà présentés :

La salle de réunion Sofitel qui permet de se réunir dès la descente de l’avion, par exemple pour rejoindre son hôtel ou le centre-ville, le vélo d’appartement ou le rameur qui permet de faire son sport plutôt que d’être dans les embouteillages et le JCDecaux City présenté comme un nouveau moyen de prendre les transports, une sorte d’abribus qui se déplace en quelque sorte.

Dans les 3 cas, le skate reste le même, il est structuré autour de 4 roues en forme de sphère Goodyear qui sont chacune animées par 8 moteurs électriques.

Les roues Eagle 360, omnidirectionnelles sont constituées de pneus sphériques ornés du logo Goodyear. Intégrant des petits moteurs électriques, elles offrent au robot une liberté de mouvement totale à 360°, pour pouvoir se déplacer dans tous les sens dans le même esprit qu’une souris d’ordinateur, faire demi-tour sur place, se faufiler dans les espaces les plus réduits, sans se soucier d’un sens particulier de circulation.

L’ensemble reste extrêmement futuriste, il s’adresse aux collectivités, aux transporteurs sous un modèle open source pour permettre un déploiement sans limite. Quel que soit le besoin, collectivités, pouvoirs publics ou entreprises pourront profiter de la technologie Citroën Skate en développant leurs propres Pods pour le transport de personnes, des services ou autre cabinet médical mobile, dans l’enceinte d’un lieu privé ou public, dans un aéroport, dans une usine ou dans un centre de congrès…

Les trajets des pods seront toujours programmés à l’avance sur une voie dédiée et protégée, vitesse maxi 25 km/h. Le skate se recharge sur sa route en induction. Pas question pour Citroën de partir dans les homologations longues et fastidieuses des véhicules autonomes sur routes ouvertes à tous.

A ce stade, il ne s’agit que d’un concept, pas encore de business modèle, ni même de projet d’implantation quelconque. Citroën, JCDecaux et le groupe Accor devront convaincre les collectivités ou des porteurs de projets pour aller au bout de ce programme ambitieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site https://voiturelectrique.eu