C’est ma première voiture électrique, que dois-je savoir ?

Article publié le 6 octobre 2022 par rubrique Actus et 3710 visites

Carte de recharge, préparation du trajet

Généralement, votre concessionnaire vous remet une carte de recharge. Là encore les Allemands et les Coréens sont mieux organisés que les constructeurs Français. La palme revient à l’Américain Tesla qui reconnaît automatiquement la voiture à la station de recharge de la marque. Pas besoin de carte ou de badge. Dans tous les cas, il vous faudra préparer votre trajet et anticiper les arrêts afin de ne pas vous retrouver en galère. Attention à l’outils de planification de votre voiture, dans certains cas il va vous faire sortir de l’autoroute pour aller recharger sur le parking d’un supermarché alors qu’un superchargeur Tesla est ouvert aux autres marques de voiture (ii y en a un certain nombre à présent) ou qu’une station Ionity est présente sur votre trajet.

En sus de la carte fournie avec votre voiture, il vous faut prévoir sans attendre les cartes suivantes :

  • ChargeMAp Pass qui est  le badge multi-réseaux idéal. Société Française, ChargeMap propose également une application très efficace qui référence toutes les bornes de recharge avec photos et état de fonctionnement (renseigné en temps réel par les utilisateurs). 
  • New motion (Shell), il permet un accès aux stations Ionity sur les autoroutes et généralement aux bornes des syndicats d’énergies dans les villes. Il est gratuit, il suffit de donner ses coordonnés bancaire via l’appli pour être débité à chaque fin de mois.
  • Belib pour Paris Intra-muros. Il est possible de recharger sans la carte, mais les écrans des bornes parisiennes sont souvent défectueux et l’application n’est pas très pratique à utiliser. Avec le badge, généralement, on arrive à recharger.

Les applications à avoir sur son smartphone

  • ChargeMap pour rechercher sa borne en fonction de son trajet, mais également pour planifier son itinéraire. En fonction de la voiture et de la vitesse souhaitée, l’application va vous proposer le trajet idéal et présenter les meilleurs arrêts.
  • A Better Route Planner est une application qui permet également de planifier son trajet. On peut la préférer à ChargeMap pour cette utilisation.
  • Superchargers est une application qui référence (comme son nom l’indique) uniquement les superchargeurs en France et dans plusieurs pays d’Europe. Elle est très pratique à utiliser car les points de charge apparaissent en déplaçant et en zoomant sur la carte du smartphone.

Les réseaux sur lesquels on peut compter 

  • Tesla est le réseau le plus fiable avec le plus de stèles par station. Bonne nouvelle, certaines stations sont ouvertes à tous les véhicules, mais il faut au préalable avoir pensé à s’enregistrer sur l’application Tesla en enregistrant un numéro de carte bancaire. Sans cela, il ne sera pas possible de recharger.
  • Ionity a été mis en place par un consortium de constructeurs principalement allemands. Mais il est ouvert à tous. Pour s’identifier et payer sa recharge, la carte New motion / Shell fonctionne bien.
  • Fastned déploie des stations dignes de ce nom, abritées de la pluie comme les stations de carburant, elles sont reconnues comme fiables par les utilisateurs, encore peu nombreuses, certes, mais promises à un bel avenir en Europe.
  • Enfin, un nouveau réseau prometteur s’installe actuellement avec du matériel fiable et un recours à de l’énergie éolienne, il s’agit du réseau Yaway.

Pour l’heure ce sont les seuls réseaux que nous recommandons, Total et Sodetrel/Izivia by EDF sont trop peu fiables et ne méritent généralement pas le détour.

Enfin, rien ne vous empêche de tester vos réseaux, beaucoup de stations sont en cours de mise en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site https://voiturelectrique.eu