VEDECOM : La voiture 100% autonome roule à Versailles

Article publié le 20 mars 2016 par dans la rubrique Actus, Essais, Renault, Voiture Autonome et 18730 visites

L’institut Vedecom est l’institut du « VEHICULE DECARBONE ET COMMUNICANT ET DE SA MOBILITE », mis en place dans le cadre du PIA (Plan d’Investissement d’Avenir), labellisé par le pôle de compétitivité Mov’eo et accompagné par des collectivités locales des Yvelines.

Son but est de devenir un institut de recherche sur les véhicules électriques, autonomes et connectés, ainsi que sur l’écosystème de mobilité.

Pour mieux vous informer, VoitureLectrique.eu a pris place à bord du démonstrateur qui préfigure ce que l’industrie Française sera à même de proposer aux clients dans les années futures.

« Un jour viendra, les voitures n’auront plus de volant ! »

voiturelectrique.eu zoe autonome vedecom 17

Essai sur la piste d’essai militaire de Satory (Versailles – 78)

voiturelectrique.eu zoe autonome vedecom 13

 

Une Zoé truffée d’électronique

voiturelectrique.eu zoe autonome vedecom 14

Capteurs laser dans les pare-chocs avant et arrière

 

Imaginez une Zoé (Renault) lire l’essai, avec un coffre plein à craquer d’ordinateurs et autres calculateurs, avec des capteurs laser dans les ailes, à l’avant et à l’arrière, une grosse antenne GPS sur le toit, 2 caméras, une à l’avant, l’autre à l’arrière.

 

voiturelectrique.eu zoe autonome vedecom 11

Caméra de pare-brise

 

voiturelectrique.eu zoe autonome vedecom 10

Antenne GPS

voiturelectrique.eu zoe autonome vedecom 9

Capteurs latéraux laser

voiturelectrique.eu zoe autonome vedecom 3

Le coffre est plein à craquer.

Avec ces équipements, la voiture sait à quel endroit elle se trouve (au Cm près) aidée de son GPS RTK (Real Time Kinematic) qui permet de géolocaliser le véhicule de façon extrêmement précise. C’est dans la cartographie embarquée que sont renseignés certaines informations de circulation telles que les stops, les passages piétons, les zones de danger, les limitations de vitesse.

Elle sait également se positionner sur la chaussée aidée par les caméras qui repèrent le marquage au sol et enfin les capteurs laser lui indiquent ou se trouvent les autres véhicules, les obstacles, les piétons,  ….

L’automatisation : du niveau 0 au niveau 4

Védecom a donc mis en œuvre un véhicule autonome de niveau 4, c’est à dire un mode de Conduite autonome complète.  Le pilote indique une destination ou des consignes de navigation (adresse, vitesse maximum, …) et n’est nullement tenu de se rendre disponible pour contrôler la voiture, quelles que soient les circonstances. Un mode bien connu des pilotes d’avion qui utilisent régulièrement le pilotage automatique, même lors des phases d’atterrissage. De la même manière, ce niveau 4 permet au conducteur de quitter le poste de conduite et éventuellement prendre place sur la banquette arrière pour regarder un match de rugby ou faire une partie d’échecs.

Pour information le niveau 0 ne propose aucune automatisation, le niveau 1 automatise 1 ou 2 fonctions (ABS, ESP, …), le niveau 2 combine l’automatisation des certaines fonctions telles que le Park Assit (lire la vidéo), la régulation de vitesse et guidage assisté (lire la vidéo), et le niveau 3 qui permet une automatisation partielle dans certaines phases du trajet (Google car actuellement, Tesla, …)

Notre Zoé, elle, est bien conçue pour assurer seule l’ensemble des fonctions de sécurité sur un trajet complet : Niveau 4

Pendant notre essai sur le circuit, première situation avec une voiture qui passe devant nous et freine volontairement. La Zoé freine très logiquement et régule sa vitesse sur le véhicule suivi. Comme cela est visible sur la vidéo, si un véhicule déboite et ralentit devant, ou si un obstable se trouve sur la chaussée, la voiture le repère immédiatement et freine jusqu’a l’arret si nécéssaire.

Un feu rouge à une intersection ? Pas de problème pour notre Zoé, elle s’arrête à condition que le feu soit communiquant. Le protocole choisi est la norme 802.11p. Il s’agit d’une norme Wifi spécifique aux objets en mouvement, véhicules notamment.

Deux fonctions qui semblent particulièrement pertinentes, le traffic jam assist, comme celui que nous avons découvert sur la Passat de Volkswagen, sauf que dans le cas présent, le système est actif en permanence. Et enfin, très innovant le tracking (platooning ou  peloton en Français) qui permet de suivre la voiture de devant. Avec ce mode, votre voiture devient une des remorques d’un train, idéal sur autoroute par exemple, quelques soient les conditions.

voiturelectrique.eu zoe autonome vedecom 16

A condition de revoir le volume de l’électronique, ce démonstrateur pourrait devenir réalité, l’équipe de VEDECOM y travaille sans relache. Prochaine étape, équiper un Twizy, avec moins de place pour le matériel embarqué. A suivre.

voiturelectrique.eu zoe autonome vedecom 19

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu