TOYOTA PRIUS RECHARGEABLE : La plug-in idéale ?

Article publié le 11 juillet 2017 par rubrique Actus, Essais, Hybrides, Toyota et 2620 visites

Nous prenons le volant de la nouvelle TOYOTA PRIUS rechargeable, cette seconde version de la Prius qui présente une autonomie en toute électrique vraiment exploitable, Voiturelectrique.eu a essayé la version 1 (lire l’essai), sans pour autant avoir été emballé, cette version 2 est tout à fait différente.

Cette version est dotée d’un système d’entraînement à deux moteurs électriques et un réchauffeur de batterie, ainsi que deux premières mondiales : un toit solaire qui allonge l’autonomie et une climatisation automatique à pompe à chaleur avec injection de gaz.

Prise en main

Installé au volant, on à l’impression de se retrouver dans un vaisseau des temps modernes, la même sensation qu’au volant de la feu Ampera de Général Motors. Assise très agréable, ergonomie très recherchée, toutes les fonctions tombent parfaitement en main, large écran tactile, levier de vitesses bien situé, recharge du smartphone par induction, tout cela est de très bonne augure. Les places arrières ne sont pas en reste, ce n’est pas pour rien que la Prius est la voiture des taxis, les passagers sont particulièrement bien installés à l’arrière également.

 

 

Premiers tours de roues

Une voiture électrique ? Oui, sans hésiter, on est bien dans une voiture électrique. Il est aisé de forcer son usage en tout électrique, un bouton permet de sélectionner le mode ECO, le mode CITY ou le mode HYBRIDE. Un mode « CHARGE » ‘est également disponible.

3 modes de conduite et 4 modes moteurs

Pour gérer la façon dont la transmission gère la puissance, quatre modes sont à disposition : HV, EV, EV City et un nouveau mode Battery Charge.

En associant la puissance fournie par le moteur thermique et les moteurs électriques, le mode hybride HV permet à la Prius Rechargeable de rouler hybride intégrale. Le nouveau mode de charge de la batterie (Battery Charge) s’actionne en maintenant enfoncé le bouton de modes HV/EV. Il utilise le moteur à essence pour produire de l’électricité et recharger la batterie lorsque la voiture roule en mode hybride.

Le mode EV recourt en priorité à l’électricité de la batterie hybride, il ne démarre le moteur thermique que lors des fortes accélérations ou à vitesse élevée.

Parallèlement à ces modes moteur et indépendamment de celui sélectionné, trois modes de conduite à la demande – NORMAL, POWER et ECO – privilégient au choix les performances ou les économies de carburant. A noter, qu’au démarrage et à faible allure, si le mode NORMAL est enclenché, la voiture fonctionne automatiquement en mode EV. Puis, selon les conditions de conduite, la Prius exploite automatiquement les moteurs thermique et électrique, ensemble ou séparément.

Pour sa part, le mode POWER avive la réponse du moteur aux sollicitations de la pédale d’accélérateur pour favoriser l’accélération et accroître le plaisir de conduite.

Le levier de vitesse permet un usage en mode B, le mode qui permet une régénération plus forte lors de phase de freinage ou de décélération. Nous avons réussi à parcourir 50 kilomètres en full électrique, à vitesse correcte en ville et sur route (Max 80 km/h).


Sur la route et autoroute

C’est une voiture de route tout à fait agréable, même s’il ne s’agit pas d’une bombe, ce n’est pas le but, la Prius Rechargeable permet des bonnes performances et toute économie, même à 140 km/h sur autoroute. Elle est parfaitement équipée, procure un réel plaisir de conduite qui n’était pas si significatif  sur la version 1. Ce système hybride rechargeable gagne en réactivité et un vrai gain de puissance électrique dû aux deux moteurs d’entrainement de la boîte-pont avec d’excellentes réponses lors des accélérations en mode tout électrique.

Un panneau solaire sur le toit

Avec son design futuriste, la Prius a vraiment un look sympathique. Son toit solaire est de bonne facture, certes, il ne permet pas de faire avancer la voiture sans la brancher, mais il permet de charger les batteries pour une équivalence de 5 kilomètres lorsqu’elle est stationnée en plein soleil. C’est une première mondiale ! Certes, cela peut paraitre peu, mais il n’en est rien. Lors d’un trajet sur autoroute, le premier en soirée, sans soleil et le second en journée en plein soleil, l’écart constaté à la pompe est de plus de 1,5 litres de SP95au 100 kilomètres.

Prévoir donc environ 5 litres au 100 kms. Très très bien pour une hybride.

Prix: à partir de 36 900 €

Pour conclure, on aime cette Prius d’un genre très nouveau, un bon compromis agrément, puissance, autonomie et de nombreuses fonctionnalités.

Tags : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu