Total poursuit à grand pas son expansion dans les énergies renouvelables

Article publié le 11 mai 2016 par rubrique Actus, énergies renouvelables et 4480 visites

Après avoir racheté le fabricant de panneaux solaires américain, Sun Power en 2011, le groupe Total a annoncé lundi, avoir déposé une offre publique d’achat (OPA) visant le fabricant français de batteries Saft. Ce projet d’offre coûtera 950 millions d’euros à Total.

Un rapprochement amical!

Saft est le leader mondial de la batterie haute technologie, et tout ce qui englobe le stockage d’énergie. Ce dernier, conçoit des batteries à base de nickel et de lithium pour les secteurs de l’industrie, du transport et de l’armement. Paradoxalement, son acquisition par Total vient au moment même où le secteur pétrolier traverse une grave crise en raison de la faiblesse des prix du pétrole. En effet, le cours moyen du Baril de Brent était de $ 34 (30 euros) au premier trimestre de 2016. Au dernier trimestre il était de $ 44 (39 euros) et il y a un an de $ 54 ( 47 euros). On pourrait croire que le groupe pétrolier a voulu profiter de cette baisse généralisée des prix des énergies pour faire une offre qui d’après les rumeurs serait amicale.

La mise en place d’une branche gaz, énergies renouvelables et électricité

«L’acquisition de Saft s’inscrit pleinement dans l’ambition de Total de se développer dans les métiers des énergies renouvelables et de l’électricité initiée avec l’acquisition de Sunpower en 2011» a dit le PDG de Total, Patrick Pouyanné. Ce dernier poursuit en disant «Elle nous permettra d’intégrer dans notre portefeuille d’activités des solutions de stockage d’électricité, compléments indispensables à l’essor des énergies renouvelables».

Que le meilleur gagne!

Total avait jusqu’à récemment une vision plus éclairée sur les enjeux climatiques que son rivale anglo-néerlandais, Shell. Mais, la concurrence est devenu rude pour le géant français depuis quelques jours. En effet, Shell aurait aussi fait le choix d’investir dans les énergies renouvelables, en réponse à l’inquiétude de ses actionnaires concernant le changement climatique. Ce dernier s’était associé à Volkswagen pour se prononcer contre les voitures électriques.

Tags : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A propos de