Tesla Model X : Essai. Le bonheur automobile à l’état pur

Article publié le 5 juin 2017 par rubrique Actus, Essais, Tesla et 6240 visites

Les plus anciens se souviennent de la sortie mondiale du Macintosh d’Apple dans les année 85. Ce nouvel ordinateur n’avait jamais été vu, il était là pour révolutionner l’informatique personnelle, là ou d’autres avaient du mal à faire évoluer leurs systèmes. Les plus jeunes se souviennent de la sortie du premier smartphone d’Apple, là encore, l’effet de nouveauté a fait mouche. Là ou certains nous expliquaient qu’un téléphone, c’est fait pour téléphoner, Apple nous a démontré qu’un téléphone, c’est d’abord un ordinateur si petit qu’il tient dans une poche et sert accessoirement à téléphoner.

Tesla et la modèle X, c’est la même impression.

Découverte

Lorsque l’on découvre la model X, l’effet est le même. Du jamais vu, ça c’est certain, du pratique sans nul doute et de l’efficacité, on le dirait à moins. Contrairement à la model S (lire l’essai), les poignées ne sont pas rétractables, elles sont rétractées et il convient d’appuyer dessus pour ouvrir les portes électriques. Interêt de la porte électrique ? Elle se referme toute seule, lorsque l’on monte au volant et que l’on met le pied sur le frein. Pas mal et très pratique ! Avec Tesla, vous êtes sur d’avoir une voiture au gout du jour, du point de vue logiciel notamment. Les mises à jour sont « poussées » par le constructeur en temps réel.

Toutes les Model X ont deux moteurs (Version Dual 4×4). Plusieurs types de batteries sont disponibles de 75, 90 ou 100 Kw/h. Coté autonomie la 90D permet de parcourir réellement 350 kms à 130 sur autoroute.

Premiers tours de roues

Ne vous attendez pas à ce que l’on trouve quelque chose à redire de mauvais au moment ou l’on sort du parking, il n’y a pas un bruit, le toit de verre panoramique laisse penser que l’on est dans un hélicoptère (il remonte très au dessus de la tête comme un toit panoramique), il s’agit du plus grand pare-brise produit sur une voiture de série.

L’accélération est particulièrement vive sur notre SUV 4×4 à 2 moteurs (un a l’avant, l’autre à l’arrière). Tellement brutale que la sensation de « décollage » des roues avant est bien là, une légère vibration du train avant rappelle que le couple est instantané, voiture électrique oblige.

Sur la route

Notre essai nous a conduit sur les routes de l’ile de France, parcours urbain et peri-urbain. Le SUV est très agréable, particulièrement confortable, même si les suspensions pneumatiques sont un peu fermes sur les pavés et les routes abimées. En revanche, il est possible de gérer en un clic sur l’écran tactile la hauteur de la caisse. Il est même possible de programmer une position TRES BASSE au delà d’une vitesse définie afin de gagner en aérodynamisme. A noter que le poids des batteries (situées sous le plancher) confère à la Model X un centre de gravité particulièrement bas pour un SUV. Très vite, on est tenté de mettre l’autopilot, même s’il ne s’agit pas d’un mode de conduite autonome, sans être révolutionnaire, celui-ci apporte un élément de sécurité indéniable. Une visualisation permanente sur le tableau de bord permet de voir les véhicules présents tout autour de la Model X et sur quelle file de circulation, ils se trouvent. Vraiment bien. La régulation adaptative de la vitesse est très performante, comparable aux standard du marché (Volvo, Mercedes, …)

A l’intérieur

C’est le point fort de la model X. Sans être ultra luxueux, notre Tesla est hors norme. Jamais vue, nous l’avons déjà dit, mais particulièrement habitable avec ses 3 rangées de sièges et 7 places maximum, tous les sièges sont chauffants. Le batteries dans le plancher ne viennent pas réduire l’habitabilité. Même en rang 2 et 3, un adulte trouve la place pour ses jambes, il reste même un coffre très acceptable à l’arrière et une place très logeable pour un gros sac de sport sous le capot avant. A noter que tous les sièges sont électriques et se meuvent aisément pour permettre d’accéder aux places arrières.


Coté électronique, toutes les commandes (à l’exception des warning et de l’ouverture de la boite à gants), sont accessibles depuis l’énorme écran central. C’est le même que celui de la Model S. Il est très bien fait, la voiture est connectée en permanence, bien sur on y trouve un navigateur web, mais également un système de navigation basé sur la technologie google (map et satellite au choix) avec gestion du trafic bien entendu. Spotify et son abonnement est inclus de base dans toutes les model X.

C’est depuis l’onglet CONTROLES que l’on accède à l’ensemble des données et réglage de la voiture, la gestion de l’énergie également avec report visuel des informations sur la tableau de bord (consommation à droite du compteur de vitesses et GPS ou système audio sur la gauche). A noter, le filtrage de l’air extérieur est effectué par un filtre HEPA normalement réservé aux activités de santé.

Le portes Falcon

C’est l’attraction du véhicule. Deux charnières qui leur permettent de s’ouvrir en tenant compte des éventuels obstacles (un véhicule à coté ou un plafond de parking par exemple). Les radars des portes pilotent l’ouverture, très pratique pour entrer aux places arrières sans se plier en quatre.

Performances

Nous avons pu tester les accélérations sur la route de Montfort-L’amaury (étape au Bistrot des tours sur la place), 3,4 secondes de 0 à 100 Km/h. Vitesse de pointe (non testée) de 250 Km/h. Grâce à son spoiler actif qui se déploie et s’ajuste automatiquement, notre Model X possède le coefficient de pénétration dans l’air le plus bas de tous les SUV.

Recharge

Fidèles lecteur de notre site, vous le savez, la recharge est le point fort de la marque américaine. Des Superchargeurs au nombre de 53 en France (voir la carte), pour être sur de ne jamais tomber en panne de courant. Et puis, la force du Superchargeur, c’est de récupérer 250 kms d’autonomie en 20 minutes, le temps de boire un café et de passer aux toilettes ! Sinon, Tesla propose la « recharge à destination », comprenez une charge moins rapide (entre 3 et 4 heures). Notre partenaire le circuit de la Ferté-Gaucher est équipé : voir la carte

A votre domicile, sur une prise 32A,  prévoir une nuit pour une recharge complète.

Prix

Pour définir le prix, Tesla aura besoin de savoir ce que vous souhaitez choisir comme options. Un configurateur très bien fait et très efficace est disponible ici : https://www.tesla.com/fr_FR/modelx/design

Compter 91 150 euros avec bonus et hors options. Disons 1 100 euros par mois en LLD ou LOA. Une belle alternative à un SUV hybride Volvo, Porsche ou Audi (lire les essais)

Tags : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu