Rennes Métropole : la transition vers des bus 100% électrique et français

Article publié le 16 juin 2016 par rubrique Actus et 5810 visites

Blue Solutions, filiale du groupe Bolloré, a annoncé avoir été choisi par Rennes Métropole pour expérimenter et développer un bus articulé 100 % électrique suite à un « appel au partenariat d’innovation » lancé le 13 Avril dernier.

L’objectif de cette alliance est la mise en service de 7 bus électriques sur le réseau des transports en commun de Rennes Métropole (STAR) dès 2017. L’initiative de la métropole rennaise s’inscrit selon Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole « dans la logique du plan climat-air-énergie territorial ». Il poursuit en rappelant « Notre ambition est d’être une éco-métropole, qu’il s’agisse du domaine des transports, du logement ou des énergies renouvelables ».

Une solution 100% bretonne

Blue Solutions fait partie du groupe Bolloré qui emploie aujourd’hui 11,500 personnes en France dans les secteurs de l’énergie, des transports, de la logistique et des médias. Le groupe est déjà présent à Rennes où il a construit sa voiture électrique, la Bluecar, chez PSA à Chartres-de-Bretagne. Cependant, les 7 bus nommés BlueBus seront assemblés dans une nouvelle usine Bolloré d’Ergué-Gabéric, près de Quimper dans le Finistère. Leur autonomie varie de 180 à 250 km selon Blue Solutions. De quoi tenir une journée avant une recharge de nuit. Côté design, ils ressemblent aux bus classiques des grandes villes. Mais, les bus n’émettent aucun bruit au démarrage et ne rejettent pas de particules fines dans l’atmosphère.

La quête de l’excellence technologique

Pour la Métropole de Rennes, passer aux bus articulés représente « un saut technologique significatif, notamment en termes d’autonomie ». En avril dernier, le président de Rennes Métropole avait fait savoir que ses ambitions sont que d’ici à 2030, la totalité des bus STAR de Rennes Métropole soient 100 % électriques. Le chauffage et les équipements auxiliaires devraient l’être également. Pour ce dernier, « ce n’est  ni un pari, ni un coup de communication, mais bien une petite révolution » avait-t-il dit.

Tout comme la ville de Paris, qui tente d’équiper le réseau des transports en commun de Paris (RATP) de bus 100% électrique, Rennes Métropole veut faire sa transition vers une économie verte. Cette transition créera des emplois et améliorera l’attractivité économique de cette métropole.

Tags : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu