7 jours en Renault Twizy : L’essai intégral

Article publié le 16 mars 2014 par rubrique Essais, Renault et 17730 visites

Tout d’abord, je vous propose d’embarquer, le temps d’un instant, comme passager de ma Renault Twizy. C’est vraiment surprenant de voir les sensations que ce quadricycle procure. La propulsion y est pour quelque chose, c’est certain. Une tenue de route parfaite, pas d’inquiétude sur route sinueuses, même avec une conduite sportive.

 

Renault Twizy

On est bien installé… Il est content !

Premiers tours de roues en ville à présent, l’impression est bonne contrairement à ce que j’avais pu voir voir de l’essai de mes débuts que j’ai bien vite retiré du site, il n’est plus d’actualité.

On est assis sur un siège un peu baquet, peu rembourré mais étanche aux intempéries.

Ma Twizy dispose de portes et de fenêtres. Luxe.

En revanche, il faudra oublier cette semaine radio, support et recharge de téléphone.

J’ai même pu prendre l’autoroute quelques kilomètres, certes c’est spartiate, mais bon … c’est rigolo. Un seul bémol cependant dans les bouchons, le bruit et la pollution des autres véhicules …

C’est un véritable jouet !

Elle se faufile finalement, bien plus que ce que j’imaginais. Pas autant qu’un deux roues, bien sur, mais Twizy est très à l’aise dans les rues encombrées.

Twizy en ville. Idéal

Twizy en ville. Idéal

Twizy trouve sa place vraiment partout (mieux  qu’une smart), et peut même se stationner à coté des scooters. Reste à connaitre le comportement de nos amis de la Police …

36 cm de moins qu'une Smart ! Twizy se gare partout.

36 cm de moins qu’une Smart ! Twizy se gare partout.

 

 

 

 

 

 

 

Je suis vraiment conquis par le véhicule, c’est un vrai plaisir de conduite, le freinage est très puissant à condition d’appuyer fort sur la pédale, le couple est bien là pour démarrer à fond aux feux rouges. Bref, un régal.

Autonomie testée à fond : Au moins 70 kilomètres, sans nul doute 80 avec une conduite « eco » ce qui n’a pas été mon cas dans l’essai présent.

Aujourd’hui, rendez-vous sur Neuilly, première bonne nouvelle, la ville de Neuilly (92) permet le stationnement gratuit en surface dans sa ville. (lire ici : http://monautopartage.fr/content/offres-et-tarifs)

Seconde bonne nouvelle, il y a une petite place devant l’immeuble de mon rendez-vous. J’ai pensé que Twizy était trop longue pour y rentrer. Je tente le créneau et …. ça passe. Que de temps et d’argent gagné …

A mon retour, tous les autres véhicules avaient un PV. Pas Twizy.

Je repars avec un passager. Là ou l’on imagine qu’il est inconcevable de transporter autre chose qu’un sac de golf ou un sac à l’arrière … voiturelectrique.eu a testé le transport de personnes.

TWIZY PLACE ARRIERE

Ça marche, Si si. Sans chausse-pieds.

La bonne idée est d’avancer le siège avant à fond, on aurait aimé un dossier basculant, mais bon. On y arrive à condition de ne pas être trop rigide du dos ou des reins.

Les remarques de mes deux passagers arrière (qui n’ont pas voyagé ensemble, je le précise) :

« On est bien installé, on a vraiment de la place pour les jambes » ou encore « on a l’impression de conduire, on voit très bien le devant ». Enfin, « si le toit pouvait s’ouvrir, ce serait bien »….

Le conducteur ajoute qu’il arrive aisément à parler à son passager, sans crier alors qu’il ne le voit pas. La visibilité arrière est assurée par les deux rétros extérieurs idéalement placés.

Coté branchement et rechargement, rien de plus simple. Un câble « serpentin » dans le coffre avant, une simple prise 220V et le tour est joué. Renault annonce 3h30 de recharge sur une prise domestique, c’est exact. Fini les recharges d’une nuit durant. Certes l’autonomie de Twizy est bien inférieure à une Zoé ou une Ion, mais 3h30, c’est bien pratique. A noter cependant, c’est la première voiture qui fait un bruit de ventilateur pendant toute la durée de la charge, certes pas très important, mais le bruit est bien là. Il ne s’arrête pas tout seul, même une fois la batterie chargée à 100%.

En revanche, la prise domestique ne permet pas le raccordement à toutes les bornes Autolib’. Uniquement la borne 5 (et l’abonnement qui va bien – lire ici -) avec la prise « scooter électrique ». Je m’en suis rendu compte à mes dépends, si la prise « scooter » ne marche pas, alors, la Twizy ne charge pas sur Autolib’. Il faut trouver une prise 220V, mais vu la longueur totale du câble, ce n’est pas facile.

La longueur du câble peut-être juste, mais il rentre dans son coffre replié, c'est bien pratique.

Point agréable à préciser, une fois branchée la Twizy indique en gros sur le cadran intérieur le pourcentage de recharge. Bien vu.

Recharge en cours : 76 %

Obligé de se garer à contre-sens... Câble trop court.

Obligé de se garer à contre-sens… Câble trop court.

Enfin, j’en ai déjà parlé à plusieurs reprises, l’emplacement du câble ou des prises sur les véhicules des marques Renault et Nissan n’est pas adapté aux bornes Autolib’ qui sont placées à l’arrière…

 

Le point de vue de Madame

voiturelectrique.eu.twizy.madame

Le frein à main n’est pas très pratique à déverrouiller, les portes ne s’ouvrent pas aisément à cause des « fenêtres » en PVC qui gênent l’ouverture. En revanche, la pêche de Twizy est bien agréable et la tenue de route rassurante. Madame ne ferait pas 40 kilomètres, mais pour les courses en ville, c’est parfait. Madame ajoute également que sans les portes, Twizy pourrait aisément être utilisé par le troisième age, ou en vacances au bord de la mer par exemple.

Twizy Intermarché

Ici, Intermarché de Buc

L’essai « supermarché » que je n’ai pas confié à Madame, je le précise, fut concluant avec deux sacs positionnés sur le siège arrière, c’est possible de ramener son plein hebdomadaire. Notons également que la plupart des parking de centres commerciaux permettent le stationnement et la recharge des véhicules électriques.

Twizy Intermarché

Sacs sur le siège arrière, impeccable.

En conclusion, je voudrais faire un vœu : Celui d’avoir une Twizy II avec des portes étanches, un chauffage, une radio, quelques centimètres de moins en largeur pour se faufiler plus encore dans les villes.

Twizy est vendu au prix de 7990 euros TTC sans les portes, un peu moins pour la version 45, sans permis. Tout cela permet d’accéder à la voiture électrique à un prix abordable et avec un véhicule qui laisse un bon souvenir.

Site du constructeur : lire ici

Voiturelectrique.eu aime

Le coté décallé

Voiturelectrique n’aime pas

Le manque d’isolation

La largeur totale qui empêche une circulation entre les voitures

La radio, le pare-soleil, les portes et les vitres qui sont des options.

 

 

 

 

Tags : , , , ,

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu