UA-46535381-1

RENAULT PRESENTE EOLAB

Article publié le 21 septembre 2014 par rubrique Actus et 11380 visites

Un design aussi séducteur qu’efficace !

Un design aussi séducteur qu’efficace !

Renault Eolab, hybride d’un genre nouveau.

L’hybride d’un nouveau genre arrive chez le constructeur Français. 1 litre au 100 km annoncé par Renault, le résultat d’un travail de conception qui porte sur trois axes : aérodynamique, allégement, technologie « Z.E. hybrid » essence-électrique :

Voiturelectrique.eu.Renault.eolab4

Crédit : Renault Design – Tablette tactile en position centrale

– aérodynamique : une silhouette dessinée pour bien pénétrer dans l’air et des équipements mobiles tels qu’un
spoiler actif et des flaps latéraux qui se déploient comme des ailerons, si si.
– allègement : une cure d’amaigrissement de 400 kg par rapport à un véhicule de même catégorie grâce à une caisse combinant acier, aluminium et composites ainsi qu’un étonnant toit en magnésium d’à peine 4 kg.
– technologie Z.E. Hybrid : compacte et abordable, cette nouvelle solution hybride rechargeable assure une
ultra-basse consommation et surtout une mobilité « zéro émission »sur les trajets inférieurs à 60 km et
jusqu’à 120 km/h. La technologie Z.E. Hybrid complètera l’offre électrique « zéro émission » de Renault dans
les prochaines années.

Crédit : DENIS MEUNIER

Crédit : DENIS MEUNIER

On est habitué avec Renault au Z.E. 100% électrique : lire les essais ici http://voiturelectrique.eu/voiture-electrique/category/essais/renault-essais/

Voici le concept Z.E. hybrid

Eolab est un prototype, une voiture destinée à valider un concept pour envisager des déclinaisons sur la gamme. L’utra-basse consommation est le nouveau concept proposé par Eolab, véritable vitrine technologique, une centaine d’avancées technologiques pour les futures Renault !
EOLAB est bien plus qu’un exercice de style ou qu’une vitrine : conçu sur la base d’une berline de segment B,
le prototype intègre près de 100 avancées technologiques, industriellement réalistes, qui seront
progressivement intégrées sur les futurs véhicules de la gamme.

400 kilos de moins qu’une voiture équivalente actuelle, un coéfficiant de pénétration dans l’air amélioré à l’aide d’éléments actifs.

Particulièrement innovant en effet, l’EOLAB présente 5 technologies

1 : Une assiette variable
Le démonstrateur EOLAB est doté d’une assiette variable, grâce à des suspensions pilotées par air.
Ses quatre amortisseurs peuvent monter ou descendre de 25mm par rapport à la position
médiane. Lorsque la voiture est garée, les suspensions sont en position haute afin de garder
une très bonne accessibilité au véhicule. Lorsque la voiture commence à rouler, de 5 à 70km/h, les suspensions descendent de 25mm, pour limiter le passage de l’air sous la voiture et améliorer son aérodynamique. Au-delà de 70km/h, l’assiette est à nouveau abaissée de 25mm, toujours pour les mêmes raisons. Les utilisateurs de BX, DS et autres Citroën à suspensions hydraulique connaissent bien l’agrément que cela représente.

2 : Un spoiler actif
Le bouclier avant de EOLAB est équipé d’un spoiler actif, qui s’abaisse de 10 cm au-delà de 70km/h, afin de limiter le passage de l’air sous la voiture, une zone qui, même avec un plancher plat, continue à offrir un certain nombre d’aspérités peu favorables en termes d’aérodynamique.

3 : Des flaps aérodynamiques
Il s’agit de volets de 40 cm de haut et 10 cm de large situés verticalement sur le bouclier arrière, derrière les roues arrière. Au-delà de 70 km/h, ces « flaps » s’ouvrent de 6cm, dans le but de rattacher au maximum les écoulements d’air qui longent les côtés de la voiture lorsqu’elle avance et qui, sans cela, ont tendance à se décoller des flancs du véhicule au-delà des roues arrière, de façon anticipée, ce qui dégrade la traînée. Les pilotes de l’air connaissent bien.

4 : Des jantes actives
L’idéal aérodynamique d’une roue voudrait qu’elle soit lisse et fermée. Renault a donc imaginé un dispositif ingénieux qui obture les jantes lorsque les freins n’ont pas besoin d’être refroidis et reste ouvert le reste du temps, conciliant ainsi le design et l’aérodynamique. A cet effet, un détecteur de température a été implémenté au niveau des jantes.

Jantes ouvertes

Jantes ouvertes

voiturelectrique.eu.jantes actives renault eolab1

Jantes fermées

5 : Des pneus plus aérodynamiques, c’est Michelin qui innove !

EOLAB est équipé de pneus très étroits, de 145 mm, à comparer aux 185 mm de la plus petite des Clio IV. Les designers de Michelin et de Renault ont travaillé ensemble les sculptures pour redonner visuellement un sentiment de largeur, et ont peaufiné la décoration des flancs pour apporter de la légèreté.
De son côté, le manufacturier des pneumatiques, Michelin, a optimisé l’architecture du pneu et la bande de roulement afin de minimiser la résistance à l’avancement tout en maintenant d’excellentes performances d’adhérence et de sécurité.  Ces pneus sont aussi plus légers.

Crédit : DENIS MEUNIER

Crédit : DENIS MEUNIER

 

Voilà donc un projet qui s’appuie sur le programme gouvernemental « NOUVELLE FRANCE INDUSTRIELLE » et qui regroupe en sus de Michelin les marques Saint Gobain avec un travail sur les vitrages bien sur, moins lourds car amincis et un meilleur aérodynamisme, Faurecia qui a développé un siège léger et mince, le tout dans un design inédit, mais aussi un plancher et une ligne d’échappement plus légère.
Continental a travaillé sur un système de freinage plus compact, plus léger avec un système de frein de stationnement électrique sur tambour notamment.

 

Enfin, moins connu, c’est Posco qui a travaillé sur allègement des matériaux en proposant des nouveaux alliages.

Voilà donc un projet qui a du sens et pour Renault, ses partenaires mais pour le futur des voitures zéro émissions.

A suivre !

Tags : , , , , , , , , , , , ,

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu