NISSAN LEAF 24 Kw, la routière d’un genre nouveau

Article publié le 20 octobre 2015 par rubrique Essais, Nissan et 15490 visites

Vous habitez la campagne, vous ne faites pas plus de 100, 120 kilomètres par jour, vous cherchez un véhicule confortable, économique, non polluant, un niveau d’équipement et des gadgets partout ?

C’est une voiture particulièrement luxueuse, on y est bien, instantanément. Certes, on a du mal, visuellement à faire le tour de tous les instruments tellement, il y a de boutons partout autour de soi. Les geeks que nous sommes tous un peu vont apprécier.

On remarque que les sièges cuirs sont chauffants à l’avant, une première pour moi sur une voiture électrique, tout comme le volant chauffant … Pas mal.

voiturelectrique.eu.nissan.leaf.1

Version 2015

Voiturelectrique.eu a essayé la voiture qu’il vous faut : La Nissan Leaf.

voiturelectrique.eu.nissan.leaf.3

Un intérieur très bien dessiné, sièges très confortables, une réelle impression de modernité.

Large compteur, très large, très lumineux

Compteur, large, très large, très lumineux

On remarque un tableau de bord très attrayant et un compteur de vitesse « tête haute » qui permet une parfaite lecture.

Compteur "tête haute" juste sous le pare-brise.

Compteur « tête haute » juste sous le pare-brise.

On remarque un GPS tactile, bien pratique, on se demande pourquoi il y a autant de boutons autour alors qu’il suffit de toucher l’écran.

Enfin, on remarque l’absence de frein à main, remplacé par un frein à pieds (à gauche) comme sur certaines vieilles américaines. Je n’aime pas cela, mais c’est personnel. Un frein électrique aurait été plus agréable à mon sens.

Le levier de vitesse est en fait un beau sélecteur bien placé au bout de l’accoudoir, celui-ci est muni d’un voyant lumineux qui indique la vitesse – la position R et D (ou B une position qui propose une récupération d’énergie plus importante) et P sur le centre du sélecteur. Bien pensé. On regrette en revanche la position du rappel de la vitesse sur le tableau de bord qui, placée trop bas, oblige à lever la tête pour la lire.

 

Un mode ECO est accessible depuis le volant avec le pouce droit.

Nissan Leaf

Bouton P lumineux, au centre : bien vu

 

Bouton ECO
Bouton ECO à utiliser pour « rétrograder ». Effet garanti !

Bien pratique pour jouer avec, à la manière d’un rétrogradage sec pour doubler rapidement par exemple. Lorsque l’on passe du mode éco, puissance réduite au mode normal, c’est un vrai coup de booster qui vous entraine à des vitesses non avouables. Pointe à 160 sans sourciller, une précision de conduite et de tenue de route digne d’une grande routière, voire d’une sportive.

Des caméras tout autour du véhicule, une vision "vue du dessus" amusante.

Des caméras tout autour du véhicule, une vision « vue du dessus » amusante.

Des caméras partout, sous les rétros extérieurs, à l’avant et à l’arrière permettent une visualisation « vue du dessus » sur l’écran du GPS lors de manœuvres. Pour les marches arrières, la caméra arrière se met en marche, je ne suis pas fan et préfère un radar de recul.

Le chauffage est bien pensé pour ne pas trop consommer d’énergie, bien sur la climatisation diminue l’autonomie, mais pour conserver une chaleur raisonnable, un mode économique a été bien pensé et évite de faire chuter le compteur des kilomètres restant. Je n’ai pas eu l’occasion d’aller « au bout » de l’autonomie de la voiture, mais je peux annoncer un kilométrage aisément atteint de 150 kms, (avec une conduite raisonnée bien sur).

GPS et CHAUFFAGE NISSAN LEAF

Pas toujours facile d’accéder aux nombreux menus, mais l’écran est tactile. Heureusement, la notice papier est bien faite !

La Leaf se réveille avant vous, le matin grâce à une programmation du chauffage (ou de la climatisation) qui s’effectue depuis l’écran du GPS.

Clé Nissan leaf

Boitier sans clé, sans contact.

L’ouverture de la trappe avant avec la clé (qui n’en est pas une, mais une simple télécommande sans contact). Bien pensé également, un secteur au tableau pour verrouiller manuellement ou automatiquement (avec l’ouverture des portes) la prise de recharge.

Sur la route, l’agrément est permanent, en mode ECO, l’accélération se fait en silence et en douceur, comme sur un tapis de velours. En mode NORMAL, le couple est bien là en permanence. En cas de besoin, le moteur réponds présent. La tenue de route est, elle aussi, irréprochable, avec les batteries au centre et sous le plancher, la voiture est bien posé sur ses 4 roues, c’est un vrai plus, là aussi, par rapport à une voiture thermique.

Un réseau de bornes naissant et un accord avec la SNCF "auto-train".

Un réseau de bornes naissant et un accord avec la SNCF « auto-train ».

Autolib' : Attention, le câble est un peu court pour atteindre la prise avant.

Autolib’ : Attention, le câble est un peu court pour atteindre la prise avant. J’ai du me garer dans le sens inverse …

A noter, la présence d'une sacoche dans le coffre pour ranger le câble. Bien.

A noter, la présence d’une sacoche dans le coffre pour ranger le câble. Bien.

 

Vous l’avez compris, c’est un véhicule attractif, agréable et séduisant. Pas trop adapté ni à la ville (4m45), ni aux bornes Autolib, Nissan se démarque de ses concurrents avec une familiale conçue « électrique » dès son origine. Certes, son design extérieur, ses angles rudes ne lui donnent pas un look particulièrement attractif, mais le confort au volant est vraiment là, n’est-ce pas là l’essentiel ?

voiturelectrique.eu-nissan-leaf-2016

Belle autonomie.

Belle autonomie.

Coté prix, pas de mauvaise surprise, de 23 390 euros à 28 790 euros si vous acceptez de louer la batterie (entre 79 et 142 euros par mois) et prévoir entre 29 290 et 34 690 euros TTC si vous achetez la batterie. Le bonus écologie est à déduire de ces prix. (Tarifs 1er Septembre 2015)

Voiturelectrique.eu aime :

l’agrément et le confort du poste de conduite

Le sac de rangement du cable électrique dans le coffre

Le rapport puissance/autonomie

Le mode éco sur le volant

Voiturelectrique n’aime pas :

Le frein à main « au pied »

La position du rappel de vitesse au tableau de bord

La multiplication des voyants et boutons de commande

Le montant de la location des batteries

et maintenant ?

En 2016, Nissan annonce le lancement d’une Leaf 30 Kw. La différence ? Une autonomie de 250 kilomètres qui va permettre à la Leaf de devenir la meilleure offre du segment électrique. Rendez-vous est pris pour un essai complet dans les prochaines semaines.

SITE DE LA VOITURE

RÉSERVER UN ESSAI

 

 

Tags : , , , , , , ,

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu