Mini hybride phev all 4 « Countryman » : maxi hybride !

Article publié le 6 septembre 2017 par rubrique Actus, Essais, Hybrides, Mini et 2130 visites

Nous prenons place cette semaine à bord de la nouvelle Mini plug-in, enfin une hybride qui peut entrer dans les villes sans soucis et partir sur la route « comme une grande ».

Maxi mini :

Au premier abord cette Mini a bien peu de choses de la voiture que nous pouvons connaître  … enfin que les plus vieux d’entre nous ont pu connaître dans les années 80. D’emblée, cette voiture est beaucoup plus grande que sa petite sœur.

Notre Mini n’a de mini le nom, c’est une vraie cinq places, un large coffre, des places arrières au moins aussi grandes que dans une Mégane ou une 308 par exemple. Cette voiture est tout à fait adapté à une petite famille, elle permettra d’aller aisément en ville, mais également de sortir le week-end voir en vacances régulièrement. A l’extérieur, la version PHEV, comme la version électrique se reconnaissent avec le couvercle de prise jaune sur l’aile avant. Comme sur la I3, pas très pratique pour se brancher sur les bornes Autolib’, mais de toute façon, il vaut mieux l’éviter : Lire ici

Premières impressions :

Aucun doute, lorsqu’on s’installe au volant, cette mini est bien une allemande, on y retrouve toutes les sensation si propres à la maison mère. On est extrêmement bien installé dans les sièges en cuir baquet, légèrement surélevé, mais pas trop, idéal.

 

On remarque de suite le large écran central rond caractéristique de la Mini.

Dans cette Mini, celui-ci ne permet pas de voir la vitesse, mais héberge un large écran tactile. L’ensemble est parfaitement bien intégré les menus, même s’ils sont un petit peu nombreux, sont relativement clairs et le système de navigation est tout à fait optimisé.

Quelque peu surprenant, pour démarrer l’auto, le switch « start and stop » sur la console centrale au dessus du levier de vitesse. Certes il aurait été mieux placé plus près du volant comme sur l’essentiel des voitures qui disposent d’un accès mains-libres.

D’ailleurs, tous les boutons se présentent sous la forme de ce qui se fait dans l’aéronautique tant sur le bas du tableau de bord (la console centrale) que pour la gestion de l’éclairage et l’ouverture du toit ouvrant sur le haut de l’habitable.

Premiers tours de roues

On se retrouve dans la même configuration que sur une voiture de la marque BMW.

La direction est précise, le système 4×4 est extrêmement performant, la voiture tient très bien la route. La transmission intégrale assure une répartition dynamique du couple entre les essieux avant et arrière. La transmission intégrale ALL4 calcule le couple optimal à appliquer à chaque essieux en fonction de votre style de conduite et de l’adhérence.

 

3 modes de conduite :

Trois modes de conduite sont disponibles : Le mode Green qui comme son nom l’indique privilégie une conduite économique, le mode MID qui est un mode médian, et enfin le mode sport qui supprime totalement l’énergie exclusivement électrique.

Sans surprise, le mode Sport est extrêmement sympathique…

3 modes de propulsion :

En parallèle trois possibilités sont offertes pour animer l’engin : un mode 100 % électrique jusqu’a 130 km/h (Max-edrive), un mode automatique (Auto Edrive) qui gère le mode de transmission électrique ou thermique selon les conditions de conduite, et enfin un mode « Save » qui comme son nom l’indique permet le maintient du niveau de batterie et va la recharger si besoin.

Un rappel de tous les modes est présent sur le tableau de bord, au niveau du compteur de vitesse, mais également dans le large écran rond central.

 

Moteurs et batteries

7,6 KW de batterie, 88 cv pour le moteur électrique de 65 Kw.

Moteur thermique de trois cylindres, 1 500 cc, développant tout de même 136 cv.

Puissance totale : 224 cv,

Vitesse de pointe : 198 Km/h

Pour conclure

Nous dirons que cette Mini est tout à fait aboutie, elle donne envie de prendre la route surtout avec son mode sport qui est particulièrement séduisant, mais également en ville, ou la Mini passe à peu près partout, y compris dans les parkings souterrains. Nous avons réussi à faire 36 km en tout électrique, certes cela pourrait paraître insuffisant, c’est tout de même pas mal. La Mini représente une alternative très séduisante à la Golf GTE et à l’A3 e-Tron.

Nous avons été séduit par cette voiture, nous pourrions regretter l’absence d’affichage du niveau de batterie restant et la possibilité de savoir à quel moment la charge sera terminé lorsque la voiture est en cours de charge.

Côté prix, il faudra prévoir 38 400 € pour s’offrir ce « petit » véhicule, c’est le prix à payer pour s’acheter une des premières hybrides plug-ins du marché sur ce segment. Avec les options, la note dépasse les 50 000 euros.

Programmez votre essai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu