Lexus NX 300 Hybride F-Sport 4×4, l’essai

Article publié le 25 mars 2018 par rubrique Actus, Essais, Hybrides, Lexus et 5690 visites

A part le fait qu’elle n’a de « sport » que le pictogramme sur l’aile avant, la Lexus NX 300 Hybride est une voiture très séduisante, par son look d’abord, notamment son profil qui reprends parfaitement les codes du design actuel. Ensuite elle est séduisante par son confort, le moelleux de son intérieur, la qualité des matériaux, l’ensemble est très abouti et la sensation de sécurité est totale.

Conduite

La NX est très agréable, la transmission intégrale doit y contribuer, mais comme à l’habitude avec la technologie du groupe Toyota, il faudra avoir le pied léger pour ne pas faire monter le moteur dans les tours, l’effet du variateur est toujours aussi peu convaincant, à moins que cela ne soit volontaire pour mieux contrôler les accélérations et, de fait, la consommation. En revanche, la NX a une faible hybridation, le moteur thermique se met en marche bien rapidement, l’électrique n’est réservé qu’aux phases de manoeuvres et aux embouteillages. A noter que la Lexus dispose d’un bouton EV Mode, qui normalement bloque la propulsion électrique, mais celui-ci se montre régulièrement inutilisable par manque de recharge des batteries. 3 modes de conduite sont proposés, ECO, Normal et Sport.

Equipements

L’ensemble est particulièrement luxueux, sièges électriques et chauffant, système multimédia très abouti, l’effet cockpit est très réussi. Le maintien est excellent et même dans les courbes rapides, on reste calé dans son fauteuil et les 4 roues restent sur la route.

Extérieurement, la NX 300 presente l’anguleuse calandre trapézoïdale caractéristique du modèle. A l’arrière de beaux phares en forme d’aile d’avion contribuent au look agréable de l’ensemble.

197 ch de puissance cumulée pour les deux moteurs thermique et électrique, pas de secret, la consommation s’en ressent avec près de 10 litres au 100 dans les conditions de notre essai.

En conclusion, la NX 300 est une belle voiture très confortable, réservée à une utilisation routière pépère, de beaux volumes, un joli look, mais certainement pas une utilisation sportive et encore moins économique. Commercialisée à partir de 58 690 € hors options.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu