Ignis 1,2 Dualjet Hybrid SHVS : La petite hybride sérieuse de Suzuki

Article publié le 8 octobre 2017 par rubrique Actus, Essais, Hybrides, Suzuki et 1910 visites

Elle est bien dotée et bien sympathique cette IGNIS 5 portes, avec son design innovant, ses petites dimensions (3,7 m de long), une liste d’équipements longue comme le bras, elle gagne à être connue, il s’agit d’un SUV compact, relativement seul sur le marché.

Au volant

La première sensation est bonne, la voiture n’est pas si petite que cela, notamment lorsque l’on est installé au volant. Priorité au bien-être, un équipement digne des plus grandes, même si les matériaux ne sont pas des plus heureux (c’est comme cela avec Suzuki), on est parfaitement bien installé. Les sièges sont de bonne facture, ils sont même chauffants sur la version Privilège et Pack.

Le système multimédia est piloté par un bel écran tactile qui propose l’ensemble des fonctionnalités des plus grandes, jusqu’a la caméra de recul, sans oublier un main-libres, apple car play, …


Conduite

Dès les premiers tours de roues, bien sur on regrette l’absence de silence puisque malgré l’hybride annoncé, la voiture n’est pas ou peu souvent en mode de propulsion électrique. Il s‘agit du système SHVS que nous avons connu lors de l’essai de la Baleno (lire ici) dont elle partage la plateforme technique. Ce système est très léger et peu couteux (surcôte de 800 € seulement), ce qui permet de proposer une hybridation légère qui prends le relais lors des phases de manoeuvre, dans les bouchons ou encore lorsque l’on demande une puissance lors d’une accélération par exemple.

Le SHVS est basé sur un alterno-démarreur qui recharge une batterie Lithium-Ion. Un visuel sur le tableau de bord indique en permanence avec un jeu de flèches, si c’est le moteur thermique ou électrique qui opère et si la batterie est en charge (lors des phases de décélération par  exemple).

Sur route sinueuse, même à vive allure, notre Ignis tient très bien la route, la boite de vitesse manuelle (malheureusement pas de version boite auto avec le SHVS) est très agréable, bien étagée, le couple est très agréable, en troisième notamment, plutôt que de « brouter », le système hybride prend le relais et la voiture repart sans avoir nécessairement besoin de passer en seconde. Vraiment pas mal, même si l’on aurait préféré une boite automatique.

En matière de technologie, l’Ignis n’est pas en reste vis à vis de ses concurrentes, même sur des voitures plus haut de gamme, bien souvent, on ne retrouve pas les équipements de l’Ignis à savoir :

  • Système de 2 caméras avant (détection du véhicule qui est devant) qui détecte un ralentissement et enclenche le freinage de la voiture si le conducteur ne freine pas.
  • Régulateur de vitesse adaptatif
  • Détection des lignes latérales
  • Gestion des feux de route et de croisement

Nous avons pu essayer la version All Grip, à 4 roues motrices. celle-ci est très confortable, mais compte tenu de l’usage principal de l’Ignis (ville et péri-urbain), cette version n’a d’interet que dans les zones humides ou régulièrement verglacées (avec pneus adaptés).

Pour conclure, cette voiture est proposée en version hybride SHVS à 16 190 €, elle est certes plus chère qu’une Twingo, mais l’équipement est là, et si l’on veut une voiture hybride, pas d’autre alternative. Alors, un seul conseil, allez au moins l’essayer.

Version 4×4 Hybride : + 1 500 €

Tags : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu