Essai de la Hyundai IONIQ Hybrid

Article publié le 18 décembre 2016 par rubrique Actus, Essais, Hybrides, Hyundai et 8760 visites

Voiturelectrique.eu n’essaye pas très souvent des hybrides non plug-in puisque généralement ces modèles ne sont pas utilisables en « tout » électrique, et malheureusement, la Ioniq ne déroge pas à la règle.

Hyundai a choisi de proposer sa nouvelle Ioniq avec 3 motorisations (thermique, hybride et électrique – lire l’essai), c’est une bonne chose.

Lorsque l’on passe de la version électrique à l’hybride, évidemment le choc est un peu dur à encaisser. L’hybride démarre en électrique, mais il ne faudra pas appuyer sur le champignon trop fort pour y rester. Le passage du moteur électrique au moteur thermique se fait en douceur, il faudra tendre l’oreille pour s’en rendre compte. Sans doute la boite DCT à double embrayage contribue à la bonne harmonie de l’ensemble. Le thermique est un moteur essence de 1,6 litres et développe une puissance de 105 Cv. La consommation est raisonnable, 10 litres pour 160 kilomètres lors de notre essai.

La Ioniq essayée est particulièrement bien équipée, cuir, sièges électriques chauffants, volant chauffant, … l’intérieur est particulièrement soigné, seuils de porte en alu siglés, …

Certes, en mode eco, la Ioniq n’est pas particulièrement vive, mais l’autonomie est particulièrement séduisante pour une hybride : près de 900 kilomètres. A noter, comme sur la Kia Niro (lire l’essai), la Ioniq dispose d’un chargeur de smartphone à induction.

En mode sport (vidéo ci-dessous), la voiture est particulièrement agréable, très bonne tenue, très bon couple. A noter le mode est activé en basculant le levier de vitesses vers la gauche. En mode sport, il est possible, au choix, de monter et descendre les vitesses manuellement ou automatiquement.

Coté look, toujours l’arrière façon Prius, mais la ligne est plutôt élégante, il faut reconnaître que le bleu métal « Marina » proposé ici est vraiment séduisant. (Option – 600 €)

On regrettera de ne pouvoir forcer le mode 100% électrique, mais une version plug-in est annoncée pour 2017. Coté prix, l’hybride est proposée à partir de 26 100 € et le modèle essayé est facturé 31 850 €).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu