AIXAM e-City : Sans permis, mais sans essence

Article publié le 3 octobre 2014 par rubrique Aixam, Essais, Mondial 2016 et 11850 visites

eAixam, 100% électrique, sans essence ni permis, cela mérite un essai.

Aixam e-city ou eAixam, on est bien en présence d'une voiture électrique.

Aixam e-city ou eAixam, on est bien en présence d’une voiture électrique.

Aixam est le N° 1 des voitures sans permis, le plus connu d’entre eux, Français de surcroit, tous les véhicules sont fabriqués en Savoie et en Isère.

Sans permis, ou plutôt avec un simple Permis AM (qui a remplacé le BSR depuis 2013), vos ados peuvent prendre la route dès 16 ans.

e-City, première impression :

La première impression est vraiment excellente, la voiture a un design plutôt agréable, même s’il est dommage que les portes et le coffre ne donnent pas une image de voiture cossue lorsque l’on les ferme, la sensation est toute autre au moment de l’installation à bord.

Les sièges sont très confortables, cuir et surpiqures, très chic, très agréables. Pour les grands, on regrette que le siège conducteur ne se recule pas plus, dommage surtout qu’il n’y a pas de places à l’arrière.

voiturelectrique.eu.aixam e-city 7

Une reine de la ville et de ses bouchons

Le tableau de bord :

Vraiment, on se croirait dans une vraie voiture, enfin, je veux dire dans une voiture avec permis, disons que c’est une voiture tout à fait classique.

Bel équipement, rien ne manque

Bel équipement, rien ne manque

L’équipement nécessaire est là, rien à redire, certes pas de climatisation, mais un chauffage (avec en option un second additionnel pour les endroits ou il fait très froid), un ordinateur de bord au centre du tableau, tout cela est bien agréable. L’auto-radio est de série sur le modèle essayé. Pas sur l’entrée de gamme, dommage en 2014.

Un vrai tableau de bord

Un vrai tableau de bord

 

Comportement :

Malheureusement, l’essai ayant été réalisé dans le cadre du mondial de l’Auto à la porte de Versailles, il n’a pas été possible de réaliser un essai complet en ville et en péri-urbain.

Malgré tout, certes, la voiture ne dispose pas de direction assistée, mais elle est bien précise et conforme aux attentes d’une voiture de ville. Le freinage est un peu déroutant au début, il faut en effet appuyer fort, plus fort que sur le Twizy (par exemple) pour ralentir et stopper la voiture. Il faut en prendre l’habitude. Il s’agit pourtant de freins à disques à l’avant.

Les reprises sont plutôt correctes, en tout cas, elles permettent de se faufiler, à priori, dans nos centres-villes. Sur la route c’est sans doute plus délicat, mais nous n’avons pas testé.

2 places seulement :

A ce jour, pas de version 4 places, donc le coffre est particulièrement grand. Mais, on suppose aisément que les performances se verraient grandement dégradées avec 4 personnes à bord.

Coté recharge :

Un câble avec une prise 220V permet de charger le véhicule. 3h30 pour le plein total sur une prise domestique 220 V- Non testé par voiturelectrique.eu

Autonomie :

Entre 75 et 110 kilomètres sont annoncés, mais il convient de rappeler que l’e-city se branche aux prises « Scooters » des bornes Autolib’ (lire ici).

En conclusion :

C’est une bonne surprise, cette voiture a le mérite de pouvoir être utilisée en remplacement d’une citadine, si l’on accepte de ne pas dépasser 50 ou 55 km/h environ.

 

Prix :

Le prix de la e City essayé est de 17 757 € ttc sachant que le modèle d’entrée de base en électrique est à 14 999 €TTC.

 

Voiturelectrique.eu aime :

Le look

La sensation de confort, la qualité des assises

 

Voiturelectrique.eu n’aime pas :

Le freinage

Les ouvrants et leur sensation de légèreté.

 

voiturelectrique.eu.aixam e-city 10

Sièges très cossus

voiturelectrique.eu.aixam e-city 6

Finitions extérieures parfaites

voiturelectrique.eu.aixam e-city 4

La version « coupé » avec un look très travaillé.

 

Tags : , , , , ,

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu