BMW : la « Next Strategy » pour une nouvelle génération de véhicules électriques

Article publié le 27 octobre 2016 par rubrique Actus, Bmw et 8990 visites

BMW serait sur le point de lancer très prochainement une nouvelle génération de véhicules électriques et table sur une augmentation significative de la demande pour les VE à partir de 2023.

L’autonomie pour plus de sécurité

BMW se tourne vers l’avenir avec le futur iNext, un véhicule futuriste et électrique signé BMW, qui serait lancé en 2021 et déjà approuvé pour une production en série depuis fin septembre. L’iNext sera le premier véhicule autonome de BMW, mais pour rentabiliser les coûts de développement de ce modèle, le constructeur va proposer une version à essence et une autre à pile à combustible. Avec l’introduction de modèles semi-autonomes à autonomes, le groupe vise l’amélioration de la sécurité et la diminution des accidents comme le leader Tesla aime le souligner.

En ce qui concerne les ventes, BMW fait bien de rappeler qu’il prévoit que ses ventes de véhiculés électriques et hybrides rechargeables réalisées représentent 25% de ses ventes totales en 2025. Pour parvenir à cela, le constructeur compte se baser sur une offensive mise en place, la « Next Strategy », un nombre d’objectifs précis pour la période 2016-2025.

Le constructeur allemand, va enfin lancer une Mini électrique en 2019 et une version électrique de la X3 en 2020, tout ceci dans le cadre de l’offensive électrique qui mettra à l’honneur les énergies alternatives.

Les 4 éléments clés de cette stratégie sont : automatisation, connectivité, électrification et partage, a ainsi indiqué Harald Krüger, président du groupe BMW.

Plus d’unités vendues en 2016

En revanche, actuellement, il est prévu que BMW double les ventes de l’i3 électrique et les versions hybrides rechargeables de certains de ses modèles déjà disponibles. Sur l’ensemble de l’année 2016, un dépassement des 60 000 unités est prévu contre 32 500 unités en 2015, a indiqué le président du groupe.

Le gouvernement allemand se dit prêt à interdire les véhicules dotés de moteurs à combustion d’ici 2030 dans le pays. Mais BMW, n’a pas dit son dernier mot sur le sujet, puisque Peter Schwarzenbauer, membre du directoire de BMW, a déclaré que cette interdiction ne serait pas « réaliste ». D’après lui, promouvoir les énergies alternatives serait bien plus efficace que de tenter d’interdire les moteurs à essence ou diesel. Envie de tester un véhicule électrique ? Si oui, rendez-vous sur notre espace partenaire en suivant le lien ici.

 

Tags : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu