Belib, Corri-Door, Sodetrel, Ville de Paris, tous contre les VE !

Article publié le 5 septembre 2017 par rubrique Actus et 11540 visites

La préfecture de police à mis en fourrière ce jour notre Mini PHEV qui était en charge sur la borne 5 de la station du 54 rue La Fayette. Quel scandale ! Alors que la circulation est devenue impossible à Paris, rien n’est fait pour favoriser l’usage des véhicules propres. Avant d’être élue, Madame Hidalgo avait promis l’accès à certaines voies de bus aux voitures électriques, la vignette crit’air devait permettre de fluidifier la circulation pour éviter les pics de pollution, rien de tout cela n’est arrivé.

En échange, ordre est donné de retirer les voitures tiers, pourtant en charge sous abonnement valide, et de les envoyer en fourrière, comme une vulgaire voiture stationnée sur un passage clouté ou sur une porte cochère. Nous restons sans voix devant les forces de l’ordre, tellement la chose est absurde !

Autolib’ évoque un problème de vignette, les agents de police un problème avec Vigipirate … 150 euros plus tard, réglés en liquide, la voiture est libérée.

Autre fait « contre » :

Selon le slogan, « avec Belib’, la Mairie de Paris s’engage à vous faciliter la recharge au quotidien. »

Sur le papier, la promesse est pas mal. Des stations multi-prises, Chademo, Combo, T1, T2, T3, j’en passe et des meilleures.

Coté tarifs, ceux-ci figurent sur les sites bien sur, mais il faut bien admettre qu’ils sont exorbitants et peu explicites. A croire qu’ils sont fait pour que l’on n’utilise pas les stations plus de quelques minutes, 1 heure tout au plus !

Nous avons été facturés respectivement, la même journée 29 euros et 13 euros pour 2h42 et 1h36 soit 42 euros, l’équivalent d’un plein de super ! Tout cela pour recharger une Smart electric qui proposer 120 kms d’autonomie. Scandaleux !

Enfin, autre aventure de cette lectrice qui souhaitait recharger une Leaf sur une station d’autoroute Corri-door, celle-ci étant en panne, elle a utilisé la prise domestique derrière la borne pendant 2h, pour se dépanner, charge facturée au même tarif que la charge rapide soit 28€ pour 2h de charge.

Alors, on arrete de circuler en VE ?

Tags : ,

5 Responses

  1. Je pense que c’est de la malhonnêteté dans une meme borne que de ne rien indiquer sur les tarifs differents, quand il y a un rapport de 1 a 100, entee les 2 prises au niveau des tarifs.
    Une Zoé va rester sur la T3, pour 1€ , alors qu’une Renault fluence va recharger la meme capacité batterie en 7 heures pour un tarif 100 fois superieur !

  2. Pour coridoor je ne sais pas mais pour les BELIB cette personne l’a clairement mal utilisé ou n’a pas lu les conditions tarifaires.
    Les tarifs sont honnête et pas écris en petites lignes.

    les BELIB sont des bornes de recharge rapides. Qui dit rapide dit, qu’on ne reste pas longtemps dessus, il n’y a pas de surprise les tarif sont expliquées à la commande du badge. Le but étant j’imagine d’augmenter la rotation et donc la disponibilité de l’installation. La plupart des voitures compatibles avec les charges rapides peuvent récupérer plus 80 km d’autonomie en 30 min à 1h.

    Ils ont aussi pensé aux charges lentes, qui se font uniquement avec des prises domestiques et là c’est 1h de l’heure comme pour les autolib.

    Certes le témoin s’est ‘trompé de prise’ et a payé le prix fort mais ce n’est vraiment pas la destination de ces équipements, il les a juste mal utilisé. En rappelant, sans faire de pub, qu’il y a des centaines de places autolib dans paris et en banlieue et qu’on doit bien pouvoir y trouver une place pour un Kangoo ZE en prise T3, même a côté de la gare Montparnasse …

    C’est le début une fois que ce sera rentré dans les meurs on se posera plus la question. Je pense que M. Kangoo ne se trompera plus.

  3. La totalité des vehicules doit etre traitees de la meme manière, sinon ceci de la segregation. De quel droit une leaf ou une Zoé ont elles plus le droit de circuler dans Paris, qu’un kangoo ou une fluence ! Cette reponse date de 2016, or depuis. les places Autolib a 1€/h indiquées par « Krib » ne sont plus qu’un souvenir,
    En 2017, Sodetrel avec la complicité de la mairie de Paris, et Bolloré se sont ligues pour compliquer au maximum la recharge des vehicules qui n’ont pas la chance d’avoir de recharge rapide ! Ce n’est pas avec ce genre de tarifs inadaptés, que la pollution automobile due aux moteurs diesels vz s’estomper !

  4. Comme toujours, les responsables et les décisionnaires ne font rien . Je voulais acheter un VÉHICULE mais devant le maquis des systèmes et des normes, sans compter des prises différentes, je resterais au moteur thermique !

  5. « sans voix » et non « sans voie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu