Batteries électriques : Samsung SDI et LG produiront en Europe prochainement

Article publié le 7 septembre 2016 par rubrique Actus et 4720 visites

Le géant Samsung SDI a annoncé cette semaine vouloir ouvrir une usine en Hongrie, près de Budapest, en 2018. Son concurrent LG veut également en implanter une autre en Pologne afin d’y fabriquer des batteries destinées au marché européen des véhicules électriques.

Les deux constructeurs prennent exemple sur le constructeur français, Nissan, qui a déjà sa propre unité de production rattachée à son unité d’assemblage au Royaume-Uni dans la région de Sunderland. Par ailleurs, Panasonic, un autre concurrent asiatique, a pris place sur le marché européen en implantant une unité de production en Slovaquie, un pays où la main d’œuvre est bon marché.

Quel avenir pour le véhicule électrique ?

L’usine de Samsung SDI détiendra la capacité de produire 50,000 batteries par an, grâce à un investissement à hauteur de 325 millions d’euros. Celui de LG visera une production de 229,000 batteries par an, plaçant le site en deuxième place après le site chinois.

En France, les ventes de véhicules électriques sur les huit derniers mois ont augmenté de 43%, soit 14,300 unités. A l’échelle européenne, les chiffres ont bondi de 21%, à 91,300 unités selon les spécialistes EV-Volumes.Il paraît stratégique pour Samsung SDI et LG de se rapprocher le plus possible du lieu de distribution.

Electric_Car_recharging_pour_le_web

Parallèlement, cela annonce un rebond des emplois dans ce secteur où les entreprises sont de plus en plus critiquées de délocaliser leurs usines à la recherche d’une production à bas coût. Il y a certainement des opportunités à saisir pour les constructeurs auto implantés en Europe. Construire ses propres usines de production de batteries électriques permet d’avoir la main mise sur toute la chaîne de production.

Les constructeurs d’automobiles électriques sont dans l’anticipation

Chez Volkswagen, le président Mathhias Müller explique ne pas vouloir produire ses propres cellules de batteries. L’entreprise a tout de même tenu à se montrer déterminée à s’extraire du scandale « Dieselgate » qui entache l’image de la marque depuis plusieurs mois. Le constructeur a accéléré ses investissements dans le domaine de la mobilité durable, promettant dans les années à venir des modèles 100% électriques à l’autonomie renforcée.

C’est le constructeur américain Tesla qui fait figure de bonne élève en la matière puisque le groupe s’est lancé dans la fabrication de ses propres batteries destinées à ses véhicules électriques. D’ailleurs grâce à un partenariat conclu avec Panasonic, Tesla va construire une usine importante dans le Nevada (avec un investissement à hauteur de 5 milliards de dollars).

Côté BMW, le constructeur allemand est pour l’idée de construire une usine commune avec Ford et Jaguar Land Rover. La question du coût de cette alliance stratégique n’est pas secondaire. Pour tester gratuitement une voiture électrique sur notre espace partenaire, suivez le lien.

Tags : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A propos de

Marc Guillemot est le responsable éditorial du site http://voiturelectrique.eu